The fiery priest - Netflix

The fiery priest 열혈사제

The fiery priest est un drama de 2019 en 20 épisodes.

Le pitch

Kim Hae-il est un prêtre énervé, qui joue volontiers des poings pour défendre la veuve et l’orphelin. Comme il a encore une fois débordé, il est envoyé dans un autre diocèse pour se mettre au vert.
Il y retrouve son mentor, le père Lee Young-joon. Très vite il s’aperçoit que le quartier est géré par un groupe de mafieux. Quand le père Lee Young-joon est assassiné mais que la police ne prend pas la chose au sérieux, pire encore, la mémoire du curé est salie, le père Kim Hae-il voit rouge et entre en scène pour démasquer les vilains.

Mes remarques, avec spoilers:

J’ai adoré cette première saison, pleine d’action et de scènes de combat, un curé décalé, des équipes géniales autour de lui, un scénario qui met le sourire.

Un curé pas piqué des vers

Il a un sacré caractère, le Père Kim Hae-il! Pour l’essentiel, il est râleur, colérique, malpoli. Il s’emporte en deux secondes, et joue des poings dès qu’il a dépassé sa zone de tolérance.
Et c’est drôle.
Son comportement et son vocabulaire peu compatibles avec sa fonction font de lui un personnage aux réactions inattendues et décalées, d’autant plus lorsqu’il est à côté du gentil jeune prêtre ou des sœurs aux voix fluettes.
Une bonne partie du plaisir de ce drama repose sur le décalage entre ce qui est attendu d’un curé et les attitudes du Père Kim.

Beaucoup d’humour

On rit ou sourit à de nombreux moments. Sans être dans le franchement burlesque, le drama ne se prend pas au sérieux et offre des scènes singulières ou exagérées qui tirent les commissures des lèvres vers le haut.
Pour ceux qui sont peu habitués à l’humour coréen, certaines exagérations, certains bruitages ou ajouts colorés pourront sembler étranges, mais vous vous y ferez.

Jason Bourne en manteau tabarro et col romain

A en croire les dramas, tous les anciens espions auraient une cachette à super attirail. Le curé de The fiery priest ne fait bien entendu pas exception à cette loi des dramas, et à un moment donné, il va ouvrir son super-container pour en exhumer ses super-objets qui vont le rendre super-méga-cool.
Pour l’occasion, le curé troque ses vêtements d’ecclésiastique pour un sweat à capuche et une moto. Visuellement, son grand manteau déchire tout. Sa coiffure sur les derniers épisodes lui donne un air de badboy qui lui va aussi à ravir.

De nombreux personnages intéressants

Outre les personnages principaux qui sont tous géniaux, tous les groupes qui gravitent autour sont extra, que ce soit les différents gentils ou les méchants.
Le Russe interprété par Kim Won-hae est forcément réussi.
Le temps partiel qui regarde les étoiles et le tigre Thaïlandais qui défend son roi sont de grands gentils.
Le jeune prêtre est tout choupinou et ses déguisements sont au top.
Les mafieux et autres malfaisants ont aussi beaucoup de prestance. On pense notamment au personnage de Hwang Cheol-bum, qui s’étoffe pour le mieux avec l’avancée de l’histoire, et ne reste pas coincé au niveau du chienchien à son maître.
Le mafieux à la veste rouge, au rouge à lèvres et à la coupe au carré, adepte de la capoeira, est aussi un personnage que j’ai adoré.

Les femmes

Elles sont peu nombreuses, mais plutôt marquantes.
La procureure à la grande bouche, au sens propre comme au figuré, a un sacré tempérament. Elle est corrompue et agit mal, mais on ne peut dès le début pas s’empêcher de l’apprécier. Et plus le drama avance, plus on adore son punch.
La policière hip-hop girl est toute mignonne, avec de super aptitudes au combat. On adore aussi!

Drôle mais pas seulement

La culpabilité, le pardon, la bienveillance, autant de thèmes abordés en fond du drama. De nombreuses leçons de vie et de bienveillance sont distillées au cours des épisodes. Le scénario est vraiment très bon.
L’évolution des relations interpersonnelles et la création des liens affectifs entre les personnages sont des points majeurs dans la toile qui entoure le déroulé de l’histoire, et lui donnent toute sa force.

Si The fiery priest nous offre une deuxième saison, il faut croiser les doigts très fort pour que le nouveau scénario soit tout aussi réussi.

SBS

Acteurs

Kim Hae-il/Mickaël (le prêtre): Kim Nam-gil 김남길
Goo Dae-young (le détective): Kim Sung-kyun 김성균
Park Kyung-sun (la procureure): Lee Hanee 이하늬
Hwang Cheol-bum (le mafieux): Go Jun 고준
Seo Seung-ah (la lieutenant): Keum Sae-rok 금새록
Lee Young-joon (le vieux prêtre): Jung Dong-hwan 정동환
Han Sung-kyu (le jeune prêtre): Jeon Sung-woo 전성우
Vladimir Gojayev (le Russe): Kim Won-hae 김원해

Plus de The fiery priest sur le net

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://bit.ly/2Vzkink
Sa page sur SBS (en coréen): https://bit.ly/3mCBHr0

Interview

[열혈사제 특집 – 우리는 열혈사이다] 선공개 ‘김남길(Kim Namgil)의 열혈액션’ / ‘The Fiery Priest Special’ Preview Clip

Behind the scenes

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *