The bride of Habaek - Image Netflix

The bride of Habaek 하백의 신부

The bride of Habaek 하백의 신부 est un drama de 2017, en 16 épisodes.

Le pitch

Habaek, le dieu de l’eau, va bientôt être couronné roi. Pour cela, il doit d’abord accomplir une mission: aller sur Terre récupérer des mains d’autres dieux des pierres sacrées.
Mais patatras, il y a des perturbations dans le ciel ce soir-là, et Habaek se retrouve tout nu, sans sa précieuse carte pour le guider, et sans connaissances du monde humain.
Comme par hasard, il tombe sur Yoon So-ah, une humaine au service des dieux, ce qu’elle ignore…

Mes remarques, avec spoilers

Un très bon moment de détente avec Habeak et So-ah! Un drama pas prise de tête avec un scénario sans surprise, voire Bisounours, mais ça passe bien. Il faut dire que les héros masculins se laissent regarder.

La méchante jalouse

Parce qu’il y en a toujours une, ici c’est la déesse Hye-ra. Ça fait 2800 ans que Habaek ne la regarde pas autrement que comme une amie, mais elle ne renonce pas à mettre des bâtons dans les roues de la petite humaine qui est en train de récolter le lot qu’elle convoite.

Le bon pote

Bi-ryum c’est le pote, l’ennemi, le gars qui convoite la déesse qui ne regarde que Habaek. Ça vous semble compliqué? Pas vraiment en fait. C’est juste un dieu un peu ambivalent qui roule pour sa pomme et qui peut se montrer gentil si ça ne lui coûte pas grand chose. Et comme il est mignon, on lui pardonne son attitude border-line.

Le demi-dieu rejeté de tous

Shin Hoo-hye est super méchant, a des super-pouvoirs de méchant, il pourrait cramer la Terre entière, éradiquer les hommes, et les dieux avec… Mais en fait c’est un gentil, juste un poil aigri d’être rejeté par les deux mondes. Oh, ben si c’est pas de la chance ça! En plus comme il tombe sur la gentille Yoon So-ah, son coeur meurtri se soigne. Rhaa là là ce scénario en guimauve!
La fille que tu convoites regarde ailleurs? Bah, de toute façon t’es pas un gars très chanceux, donc tu vas faire comme d’habitude et t’asseoir dessus. Allez, c’est pas grave, il te suffit d’attendre de crever, on te promet que ça ira mieux dans ta prochaine vie. Bonne chance, gars!

L’emballage fantastique

Pour mettre un fil rouge dans la sauce, il y a une histoire vieille de 120 ans qui refait surface pour un peu compliquer les choses, mais finalement tout le monde finit copain.
Le plus méchant de l’histoire, c’est un chauffard qui a perdu un phare à un feu rouge. Ben dites donc, on a un peu de mal à saisir la violence de son drame personnel. T’as éraflé ma voiture? Ok, je te balance du haut d’un toit. Normal.
La meilleure amie médium et le je-ne-sais-pas-trop-quoi-dieu-mineur-serviteur-ami-de-Habaek sont les personnages secondaires qui donnent du liant fantastique aux différentes scènes, aidés par tous les dieux qui traînent sur Terre.

Et sinon, la romance?

The bride of Habaek est une gentille histoire romantique entre un gars qui passe son temps torse nu dans son bain et une psy qui n’a pas de patients. Le dieu aux chaussures psychédéliques fait surtout une magnifique déclaration d’amour à l’épisode 11, tout en passant son temps à dire qu’il ne va pas tarder à repartir. Comme la fille n’a pas envie d’un CDD ou d’une mission d’intérim, il se fait renvoyer dans ses buts. Allez hop, du balai le mi-temps.

Un rapprochement se fait sur le parquet, parce que les matelas c’est so 20e siècle. Et bien sûr le jour où ça devient chaud dans les escaliers (jolie scène d’ailleurs), le gars se retient et va faire des pompes. Rhaa là là, c’était pourtant bien parti!
Heureusement, les dieux et la Terre finissent par trouver un terrain d’entente…
Ne vous focalisez pas sur mes quelques remarques sarcastiques, j’ai passé un bon moment avec ce drama.

Acteurs:

Yoon So-ah : Shin Se-kyung 신세경
Habaek: Nam Joo-hyuk 남주혁
Shin Hoo-ye: Lim Ju-hwan 임주환
Hye-ra: Krystal Jung  크리스탈 정
Bi-ryum:  Gong Myung 공명

The bride of Habaek sur le net

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://bit.ly/32iiFhF
Sa page sur TvN (en coréen): https://bit.ly/32jenGM
Article sur Chanel Korea (en anglais): https://bit.ly/2U2ZR18

Interview

Behind the scene : The bride of Habeak

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *