Space sweepers 승리호

(Last Updated On: 7 mars 2021)

Space sweepers est un film de 2021 de Jo Sung-hee 조성희 de 136 minutes.

Le pitch:

An 2092. La Terre est en train de mourir, rongée par la pollution. Quelques élus ont pu s’installer dans un éden en orbite grâce à James Sullivan un inventeur de génie, sauveur de l’humanité. Bientôt, grâce à lui et à sa végétalisation de Mars, l’homme pourra également s’installer là-bas.
Hormis les privilégiés qui vivent bien, les autres humains font avec ce qu’ils peuvent.
L’équipage du Victory vit au jour le jour en ramassant des déchets dans l’espace pour les revendre et en tirer quelques billets.
Un jour ils trouvent par hasard Dorothy, une enfant humanoïde qui est une dangereuse bombe que beaucoup veulent récupérer. Faut-il la rendre aux autorités ou se faire de l’argent avec?

Mes remarques, avec spoilers:

Un bon divertissement familial dans le genre blockbuster dans l’espace. L’équipage est taillé pour être attachant et nous faire sourire, ils sont formidables et vont bien entendu devoir sauver le monde.

L’univers

La société post-éradication de la verdure et l’espace intergalactique passent bien à l’écran grâce au travail qui est fait sur l’image et les effets spéciaux. Les containers rouillés et les chaussettes trouées nous montrent toute la décrépitude et la rudesse du monde pour les pauvres, tandis que les nouveaux riches vivent pépères dans leur éden. Et parce que quand tu es un Élu, tu es Pur, ils sont tout de blanc vêtus comme il est de coutume dans ce type de monde dystopique .

Le héros

Ancien soldat, il avait déjà un potentiel et un profil de héros avant de le devenir vraiment. Il travaillait certes pour le mauvais côté, mais son petit cœur palpitant lui avait fait prendre sous son aile un nourrisson sans défense.
Après s’être perdu un moment dans des faiblesses humaines du jeu et de l’alcool, il remonte la pente en s’accrochant avec les dents, histoire de bien montrer qu’il est un héros. Il cherche désespérément sa fille, mais héroïque jusqu’au bout il en sauve une autre.

Le méchant

Comme il se doit, c’est le riche qui est méchant. Parce qu’être pauvre et méchant c’est trop la loose. Pour être vraiment diabolique il vaut mieux être assis sur son tas d’or et ricaner à la face des gens qui n’en ont pas, voire si possible leur enfoncer la face dans de la bouse.
Ne dérogeant pas aux lois de l’univers, notre méchant se drape de respectabilité en public et libère son vrai laid visage en privé, avec les gens qu’il tient sous sa botte.

L’équipage

Tout au long du film, on en apprend un peu plus sur les membres du Victory, leur histoire et leurs fêlures. Ils sont la richesse de ce film, déployant le potentiel humoristique du scénario et la carte amitié indéfectible. On aime tout particulièrement le tonton-tigre-papa-poule et la mignonne Dorothy.
Mention haussement de sourcil pour le Français de l’histoire, désinvolte cliché, qui gratouille sa guitare en courant le cotillon.

Pour fêter le nouvel an lunaire, nous avons regardé ce film en soirée familiale avec notre 13 ans, en grignotant des mandus. Malgré les 2h1/4 de durée, personne n’a piqué un somme anticipé, ni quitté la soirée en cours de route (ce qui ne va pas de soi avec un ado une fois qu’il a rempli sa bedaine). Mission divertissement accomplie pour le Victory.

Acteurs:

Tae-ho : Song Joong-ki 송중기
Captain Jang: Kim Tae-ri 김태리
Tiger Park: Jin Seon-kyu 진선규
Robot Bubs: Yoo Hai-jin 유해진
James Sullivan: Richard Armitage

Plus de Space sweepers sur le net:

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en.wikipedia.org/wiki/Space_Sweepers

Behind the scenes

Interview

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *