Jo Pil-ho: souffle de rage 악질경찰

(Last Updated On: 14 juillet 2021)

Jo Pil-ho: souffle de rage est un film de Lee Jeong-beom 이정범 de 2019 en 127 minutes.

Le pitch

Jo Pil-ho est un flic ripoux qui travaille avec des voyous pour se faire de l’argent. Il a un jeune complice qui est son homme de main.
Mais le complice meurt lors de l’explosion d’un entrepôt de la police qu’il était en train de cambrioler. Or juste avant de mourir, il envoie une vidéo à Jo Pil-ho.

Mes remarques, avec spoilers:

Le ripoux

Jo Pil-ho est un sale type, au propre comme au figuré. Si il semble éviter les douches et affectionner de se promener en caleçon avachi, il vit surtout d’argent sale qu’il se fait en abusant de sa position de flic. C’est un ripoux assumé, qui menace et rackette les petits voyous. Son fond de commerce, c’est de piétiner plus faible que lui.
Sa réputation dans sa brigade n’est pas la meilleure, et la police des polices l’a à l’œil, mais sans rien pouvoir prouver.
Ce héros cradasse n’est est pas un.

Le carnivore dans un banc de requins

Le seul problème de Jo Pil-ho finalement, c’est de tomber sur de gros pourris qui n’ont pas apprécié qu’il dérape par mégarde dans leur business. Il a beau être en haut de la chaîne dans son petit bassin de voyous de quartier, lorsqu’il se retrouve plongé dans le grand bassin des requins affamés, il devrait fuir à toute vitesse.
Mais non, le c**, au lieu de marcher calmement dans leur combine et de faire profil bas, il se découvre une espèce d’âme de justicier.

Jo Pil-ho – Poster

La fille

C’est une sale gamine qui ne respecte rien ni personne, dont on découvre que gna gna gna mais en fait la pauvre était une gentille fille et elle a une bonne excuse pour être devenue comme ça. Mouais. Pourquoi vouloir justifier?
Mais au moins, l’actrice est au top.
La mort absurde de la fille laisse perplexe. C’est un vrai point inattendu, dont je ne comprends pas bien l’intérêt scénaristique à ce moment du film. Les deux auraient pu faire équipe plus longtemps.
La toute fin est à mon sens une erreur. Elle produit une confusion inutile et diminue l’impact de la noirceur d’ensemble.

C’est crade, c’est sombre, c’est ça qui est bien

Le jeu des acteurs, les costumes, l’ambiance et la caméra sont vraiment bien. Le film est assez sombre, on est plongé dans la violence quotidienne de la vie de Jo Pil-ho et dans son monde loin des cocotiers et des plages de sable fin. Cette ambiance fond du trou fait tout l’intérêt de film.
Le scénario est lui plus classique, il lui manque quelque chose pour emporter le spectateur. À moins que ce ne soient certains excès de clichés qui plombent le reste.

Acteurs:

Jo Pil-ho : Lee Sun-kyun 이선균
Mi-na: Jeon So-nee 전소니
Kwon Tae-joo: Park Hae-joon 박해준
Jung Yi-Hyang: Song Young-chang 송영창
Nam Sung-sik: Park Byung-eun 박병은
Han Gi-chul: Jung Ga-ram 정가람

Plus de Jo Pil-ho sur le net:

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en.wikipedia.org/wiki/Jo_Pil-ho:_The_Dawning_Rage

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *