True beauty 여신강림

(Last Updated On: 14 novembre 2021)

True beauty est un drama de 2021 en 16 épisodes.

Le pitch

Lim Ju-kyung  est une fille au visage affublé de problèmes de peau qui se fait harceler dans son lycée à cause de son physique. Lorsqu’elle découvre qu’avec du maquillage elle est une nouvelle personne, elle profite du déménagement familial et du changement de lycée pour se créer une nouvelle identité. Personne ne doit savoir à quoi elle ressemble sans maquillage.
Les deux garçons les plus beaux du lycées sont ennemis jurés après avoir été meilleurs amis. Tous les deux vont être amenés à s’intéresser à  Lim Ju-kyung. 

Mes remarques, avec spoilers

Un très bon petit divertissement, qui sait à la fois être super léger, sans prise de tête, tout en réussissant à aborder les très sérieux problèmes du harcèlement et du suicide.

Du rythme

La série, qui est une adaptation du webtoon du même nom, et a un rythme rapide entre les saynètes. Il n’y a pas de rebondissements incroyables, mais ça avance vite, on ne s’embourbe pas dans les pensées inutiles des protagonistes. L’ensemble est fait de plein de moment drôles, dans un univers très coloré. Les romances principale et secondaires sont mignonnes.

Le beau gosse

Lee Su-ho est un garçon blasé par les émois que son apparence physique suscite auprès de la gent féminine. Du coup il ne laisse personne l’approcher, à part Kang Su-jin qui est une amie de longue date de la famille.
Avec Lim Ju-kyung, il ne se préoccupe pas de l’apparence qu’elle a. Et c’est bien parce qu’il la laisse pour une fois s’approcher qu’il peut la découvrir et apprécier sa personnalité.
Le personnage est assez figé dans les premiers épisodes, occupé à rester impassible et blasé, à avancer dans un monde qui l’intéresse peu. Mais plus il se rapproche de Lim Ju-kyung, plus il devient expressif.

Le rebelle

Han Seo-jun est un personnage intéressant qui mériterait une saison à lui tout seul. L’acteur sait se rendre intéressant dès les premières images. Parfois avec ses yeux de chat il dégage un peu des « Lee Joon-gi vibes » (si vous avez un doute, je précise que c’est un compliment).
Alors que Han Seo-jun n’est au début qu’un garçon un peu loubard (moto oblige), il se révèle très gentil et chevalier servant. Mais pour ce qui est de gagner le cœur de la fille, il n’a jamais été dans la course. Il reste dans la friend zone.
Mention spéciale à la très drôle scène du caleçon, on a mal pour son ego.

Lim Hee-kyung

La sœur de Lim Ju-kyung, est vraiment super drôle, j’ai craqué pour ce personnage. A l’opposé de l’aspect très féminin de son visage, parfaitement incarné par la très jolie Im Se-mi,  ses manières sont celles d’un garçon manqué. Son ton direct, sa façon d’être rentre-dedans et sa détermination à draguer son homme sont tout à fait mon style, j’adore.

Les célébrités et le suicide

Le suicide d’un idol est malheureusement un sujet qui résonne à une époque où les gens sont prêts à déverser leur haine et leur jalousie au travers des réseaux sociaux.
Il y a ceux à qui on a « mal parlé » et qui le vivent encore mal des années après, à cause de leur sensibilité et de leur ressenti au travers du filtre des perceptions, ceux en mal être dont on se demande ce qu’ils attendent vraiment, pour quelle raison ils passent par la voie publique des réseaux alors qu’ils disent n’attendre que des excuses sincères, ceux qui sont des sacs à merde qui inventent des histoire pour nuire à une carrière, et dans tout cela ceux qui ont vraiment été harcelés et peinent à se faire entendre: il y a foule au rayon du harcèlement coréen. Et hélas, il y a des victimes.

Le harcèlement

La très sérieuse question du suicide est couplée avec celle du harcèlement, qui en est ici à l’origine.
La méchante Kang Su-jin refuse la main qui lui est tendue après avoir trahi Lim Ju-kyung, et je trouve cela très bien. Elle est fidèle à ses actions et les assume. Une réconciliation au pied du lycée aurait été vraiment improbable.
Le fait que, le temps ayant passé, elle ait réfléchi, fait son chemin et son introspection sur ses motivations est tout à fait positif. Les deux filles sont en paix, la repentance et le pardon ont tout à fait leur place à ce moment-là. C’est un beau message passé par la série.

En tous les cas un excellent divertissement, fun et léger, plein d’entrain, sur des sujets qui parlent.

Acteurs:

Lim Ju-kyung: Moon Ga-young 문가영
Lee Su-ho: Cha Eun-woo 차은우
Han Seo-jun: Hwang In-yeop 황인엽
Kang Su-jin: Park Yoo-na 박유나
la mère de Lim Ju-kyung, Hong Hyun-sook: Jang Hye-jin 장혜진
le père de Lim Ju-kyung, Lim Jae-pil: Park Ho-san 박호산
la soeur de Lim Ju-kyung, Lim Hee-kyung: Im Se-mi임세미
le frère de Lim Ju-kyung, Lim Ju-young: Kim Min-gi 김민기
le père de Lee Su-ho, Lee Joo-heon: Jung Joon-ho 정준호
Baek Kyung (cameo): Lee Jae-wook 이재욱

Plus de True beauty sur le net:

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en.wikipedia.org/wiki/True_Beauty_(South_Korean_TV_series)
Sa page sur TvN (en coréen): http://program.m.tving.com/tvn/truebeauty

Interview

Behind

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Commentaires

  1. Bonjour Esther,
    J’ai entendu beaucoup de bien de ce drama sur les réseaux sociaux, je me demandais si ce n’était pas survendu, visiblement non 😉
    Tu l’as regardé via quel média ? viki ?
    Bon lundi
    ELodie

    1. Bonjour Elodie,

      en effet, c’est sur Viki que je l’ai regardé.

      J’ai même pris l’abonnement standard depuis Noël, parce que j’étais vraiment excédée par les pubs du mode gratuit. Et comme j’en regarde pas mal…

      Bon lundi à toi aussi,

      Esther

  2. haha moi aussi j’ai pris l’abonnement à cause des pubs 🙂
    Par contre, je suis agréablement surprise par la qualité des sous-titres. Je ne parle pas coréen donc je ne peux pas vérifier l’exactitude de la traduction, mais j’apprécie particulièrement les explications de contexte sur les jeux de mot, les prononciations ou quelques éléments de culture. Je trouve que ça aide beaucoup à la compréhension, et également pour certaines blagues.
    Maintenant quand le même drama est disponible sur Netflix et sur Viki, j’ai plutôt tendance à le regarder sur Viki

    Elodie

    1. C’est marrant, moi c’est l’inverse.

      Comme toi, j’apprécie les petites explications culturelles. Par contre, je trouve que les sous-titres collent trop au mot à mot, ce qui a pour résultat de faire des phrases trop longues (surtout dans certains dramas comme ceux du type juridique). La lecture en est pour moi plus fatigante, il me faut même parfois mettre sur pause pour avoir le temps de tout lire.

      Quand j’ai le choix entre les deux plateformes, je prends Netflix 🙂

  3. Bonjour Esther,
    Je viens de finir True Beauty, et j’ai adoré 🙂
    Je craignais que la bonne réputation de ce drama ne soit usurpée, mais je dois reconnaître qu’il n’en est rien. Il y a un bon équilibre entre les sujets lourds, et les moments de comédie. J’ai beaucoup rigolé, même si le cœur m’a serré à certains passages..
    Je ne me suis pas ennuyée une seconde, aucun temps mort à déplorer, l’intrigue sait rebondir au bon moment.
    J’ai trouvé l’histoire d’amour mignonne, même si cela manquait un peu de passion. Le triangle (rectangle ?) amoureux est réussi, et l’expression « amour à sens unique » prend ici tout sens, la série en fait ressortir toute la beauté et la poésie.
    Han Seo Jun est vraiment adorable, même s’il n’y a aucun doute qu’il n’a jamais eu l’ombre d’une chance..
    Les personnages secondaires sont tous très réussis, et en particulier la grande soeur qui détourne tous les codes de la romance: qu’est ce que j’ai rigolé!!

    1. Bonjour Elodie,
      je trouve ton commentaire très juste.
      La passion, c’est pas trop le truc des dramas coréens 😉
      Avec True beauty, Hwang In-yeop (Han Seo-jun) a suscité beaucoup d’attention du public. Je ne doute pas un instant de le revoir bientôt dans de nouveaux dramas 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *