The king’s affection 연모

(Last Updated On: 31 décembre 2021)

The king’s affection est un drama de 2021 en épisodes.

Le pitch

A la naissance de jumeaux royaux, une fille et un garçon, on ordonne de tuer la fille. Mais sa mère la fait cacher.
Une dizaine d’années plus tard, les deux enfants se rencontrent par hasard, et échangent parfois leurs places pour que le prince puisse s’échapper du palais déguisé en servante.
Mais le prince est assassiné parce qu’on le prend pour sa sœur.
La mère, avec la complicité de la dame de cour et d’un eunuque, demande à sa fille d’endosser le rôle du prince, à l’insu de tous.

Mes remarques, avec spoilers

Un bien joli drama romantico-historique.

Le switch des sexes

Je les trouve souvent bien, ces histoires d’un homme qui se fait passer pour une femme ou vice versa. Le fait même de devoir cacher sa masculinité/féminité aux autres amène des situations propices aux quiproquos, aux secrets, aux chantages, aux non dits.
Ici aussi, c’est parfait. Et qu’est-ce qu’elle est belle Park Eun-bin en prince!

Jung Ji-woon l’amoureux

Jung Ji-woon a un cœur qui sait ce qu’il veut.
Dès le départ, il est amoureux de Dam-i. Il est aussi envoûté par la femme mystérieuse dans la clairière.
Quand il tombe amoureux du prince Lee Hwi, il essaye de refouler ce sentiment. Mais son cœur est bien trop ficelé d’amour, et il jette ses principes aux orties. Quand le prince devient une princesse… ah mazette, plus rien ne le retient.

Le prince/princesse

Dam-i n’a pas eu la vie facile en enfilant le costume de son frère. Elle est toujours sur le fil, à avoir peur de voir son secret éventé. Du coup elle s’est forgé une personnalité dure pour se protéger des attaques. Elle a l’habitude de répondre aux coups. Mais ce n’est pas ce que fait Jung Ji-woon. Lui, il vient chatouiller sa carapace. C’est en la couvrant de gentillesse et d’amour qu’il arrive à la toucher.

Les gentilles

Dans ce drama, contrairement à à peu près tous les autres, les femmes sont gentilles. Non seulement la dame de cour, qui ne fait pas seulement semblant pour ensuite trahir, mais aussi l’épouse du prince Lee Hwi, qui veut à tout prix être aimée de lui. Sans parler de la fiancée de Jung Ji-woon, qui l’aime assez pour le laisser partir. Eh bien, c’est inhabituel tout ça, mais je ne m’en plains pas. Les fétides pernicieuses soigneusement travesties en barbies vaporeuses m’exaspèrent.

L’amoureux éconduit

On aime le sourire du prince Jaeun. Il a des lèvres qui courent d’un bout à l’autre de ses joues et sont légèrement courbées vers le haut pour lui donner un éternel air souriant. S’il n’y avait pas eu Jung Ji-woon, ça l’aurait vraiment fait avec lui. Mais comme c’est un gentil, il s’efface sans faire de bruit.
Le prince Jaeun est fidèle, répond toujours présent, protège de toute sa personne celle qu’il aime en secret.
On aurait vraiment aimé le voir plus souvent en temps d’écran.

Le mystérieux au regard sombre

Kim Ga-on est un personnage dont on ne sait au début que penser. Qui l’a vraiment placé à ce poste? Est-il là pour protéger le prince ou pour le surveiller et rendre compte?
Il a un rôle un peu sombre, comme Yoo Ah-in dans Sungkyunkwan Scandal.
L’acteur Choi Byung-chan dégage de superbes ondes de bad boy avec ses magnifiques yeux en amande au regard ténébreux à demi caché sous sa frange. Il serait parfait pour jouer un vilain dont on ne peut que s’éprendre.
Lui aussi, on aurait aimé le voir plus souvent.

Les intrigues de cour

Que serait un palais sans intrigues de gens qui veulent prendre le pouvoir, assassiner ceux qui sont plus puissants, diriger les autres comme s’ils étaient des marionnettes?
Nous voici donc avec un fort méchant grand-père, un prince qui veut être calife à la place du calife, des combats au sabre et aux flèches. Les alliances se modifient au grès des vents et le poison est toujours une alternative.

Dans de virevoltants costumes d’époque colorés, une princesse déguisée en prince se bat pour son peuple et pour l’amour qui s’est infiltré dans son cœur.

Acteurs

le prince Lee Hwi: Park Eun-bin 박은빈
Jung Ji-woon: Rowoon 로운
le cousin de Lee Hwi, Lee Hyun, prince Jaeun: Nam Yoon-su 남윤수
le garde du corps de Lee Hwi, Kim Ga-on : Choi Byung-chan 최병찬
Shin So-eun : Bae Yoon-kyung 배윤경
Noh Ha-kyung: Jung Chae-yeon 정채연
le grand-père maternel de Lee Hwi, Han Ki-jae: Yoon Je-moon 윤제문
le père de Ji-woon, Jung Seok-jo: Bae Soo-bin 배수빈
le père de Lee Hwi, le roi Hyejong: Lee Pil-mo 이필모
l’eunuque Hong: Ko Kyu-pil 고규필
le jeune prince Lee Hwi: Choi Myung-bin 최명빈
le jeune Jung Ji-woon: Go Woo-rim 고우림

Scénario: Han Hee-jung 한희정
Réalisation: Song Hyun-wook 송현욱

Plus de The king’s affection sur le net

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en.wikipedia.org/wiki/The_King%27s_Affection
Sa page sur KBS (en coréen): https://program.kbs.co.kr/2tv/drama/thekingsaffection/

Interview

Behind the scenes

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *