The King 2 hearts

The King 2 hearts 더킹 투하츠

2012, 20 épisodes

Le pitch

Un prince sud-coréen oisif, superficiel et capricieux, avec une haute opinion de lui-même et une piètre des autres, met tout en œuvre pour ne pas régner ou avoir la moindre responsabilité liée à son rang.

Son frère le roi l’oblige à participer à des J.O. militaires dans une équipe coréenne conjointe nord-sud. Il y rencontre Kim Hang-ah, une militaire nord-coréenne au fort tempérament.

Quand son frère aîné est assassiné, l’insouciant prince n’a plus d’autre choix que de reprendre les affaires, et de se soumettre à un mariage arrangé qui sera bon pour son pays.

Mes remarques, avec spoilers

Une série qui vaut en premier lieu pour les interprétations de Lee Seung-gi et Ha Ji-won, sans parler de Jo Jeong-seok, qui crève l’écran.

Une famille unie

Le principe de cette dystopie qui met en place une monarchie sud-coréenne est plutôt sympa. On nous dépeint une famille royale à dimension humaine, qui pense aux autres, et qui est capable de dépasser les principes de classes sociales. Le petit dernier de la famille le prince Lee Jae-ha est l’électron libre, difficilement maniable, qui fuit toute responsabilité et ne s’appuie que sur sa belle apparence pour avancer dans la vie. Mais quels que soient ses défauts, sa famille l’aime et l’entoure, c’est ce qui fait leur force, et c’est aussi ce qui démarque ce drama d’autres, où si souvent dans les familles riches les membres s’entre-déchirent, s’écrasent ou imposent aux autres des choix qui vont à l’encontre de ce qu’ils sont.

Les relations nord-sud

L’axe principal de l’intrigue tourne autour des problèmes nord-sud si préoccupants pour la péninsule. Là-bas ce sujet est une thématique forte, et la menace d’une guerre n’est pas qu’un sujet de scénario. Ici on pointe du doigt la question des relations internationales dans ce problème, et des informations que les gouvernements peuvent posséder sans les dévoiler au public.

Le couple principal

En dehors de sa famille et de lui-même, le prince n’aime et ne fait confiance à personne. Il parle mal aux gens, les prend de haut, et piétine leurs sentiments.

Avec Kim Hang-ah, ces deux-là n’arrivent pas à se parler. Ils sont constamment en train de s’envoyer des piques. La chamaillerie est leur mode de langage. Chacun se protège en ne se dévoilant pas. Leur communication est erratique car elle n’est pas sur le principe de la sincérité et du cœur ouvert, mais se barricade derrière des mots qui font mal.

C’est d’autant plus intéressant de voir comment Lee Jae-ha évolue pour aller vers les autres, et s’ouvrir à Kim Hang-ah quand il finit par reconnaître ses sentiments. Une grande partie de leurs problèmes se trouve résolu lorsqu’ils apprennent enfin à communiquer et à s’appuyer l’un sur l’autre ; leur couple fonctionne bien.

Le psychopathe

Le méchant est un psychopathe complètement cinglé, donc ingérable et imprévisible. On ne peut jamais le raisonner, sa folie est sans limite. La difficulté avec un fou, c’est qu’on ne sait jamais en appuyant sur un bouton quelle sera sa réaction, car il n’entre pas dans les cases du normal et du raisonnable. Il est capable de tout.

Long

Dans l’ensemble, le drama est inutilement long, 16 épisodes auraient suffi. Les intrigues sont résolues, la romance est en place, pas besoin de faire durer. Parce que sinon, en tirant sur la grosse ficelle du méchant, on peut aller jusqu’à 100 épisodes sans problème, il va toujours inventer un nouveau stratagème diabolique, il peut être le fil rouge d’une histoire sans fin.

On aime :

– Le capitaine de la garde Eun Si-kyeong, il a une présence très forte à l’écran.
– L’actrice Ha Ji-won qui fait des scènes d’action.

Acteurs

Le prince Lee Jae-ha : Lee Seung-gi 이승기
Kim Hang-ah : Ha Ji-won 하지원
Eun Si-kyeong : Jo Jeong-seok 조정석
La princesse Lee Jae-sin : Lee Yoon-ji 이윤지

#romantique #action #politique

Partager

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *