Princess hours 궁

(Last Updated On: 26 juin 2021)

Princess hours est un drama de 2006 en 24 épisodes.

Le pitch:

Shin Chae-kyeong est une jeune roturières qui apprend que son grand-père l’avait fiancée au prince de Corée. Pour sauver sa famille de la dette, elle accepte le mariage.
Le prince, qui ne veut pas épouser une inconnue, demande sa main à sa petite-amie. Elle refuse pour poursuivre sa carrière de ballerine.
C’est le moment que choisit un autre prince, qui avait été chassé du palais 12 ans auparavant, pour y revenir, et s’éprendre de Shin Chae-kyeong.

Mes remarques, avec spoilers:

Princess hours est une série sympathique, si on lui prête l’indulgence du drama qui a vieilli, et qui est un peu long.

Le second lead

Le prince Lee Yul avait un excellent potentiel pour faire un valeureux rival, voire prendre la place dans le cœur de la princesse. D’ailleurs ce fut mon premier souhait, le prince Lee Shin étant particulièrement infect en début de série.
Mais le syndrome de bad guy ayant encore frappé, j’ai rapidement préféré le froid et hautain Lee Shin. A l’occasion faudra qu’on m’explique le fonctionnement du cerveau féminin, parce qu’objectivement Lee Yul est bien mieux.
Le tragiquement gentil, serviable et affectueux Lee Yul n’est pas épargné par le scénario, qui lui broie le cœur et l’achève en victime expiatoire des fautes maternelles, à prendre sur lui pour des crimes qu’il n’a pas commis et à pousser le fauteuil roulant de la coupable. Dites donc, ça craint d’être gentil!

La ballerine

La jolie Min Hyo-rin commence par être une fille rationnelle qui choisit de poursuivre son rêve de devenir une ballerine plutôt que de se jeter dans une relation amoureuse. Elle éconduit le prince sans hésiter.
Mais une fois le prince marié, elle change d’avis et se met à faire des pieds et des mains pour le séduire et le faire divorcer ou tout au moins prendre la place de sa maîtresse. Il n’est plus question de carrière, elle refuse même une super offre.
La gentille fille se met à foutre la m** un peu partout, et c’est le prince ou la princesse qu’on accuse.

J’étais très fière d’elle quand elle avait fait son choix au début, j’ai eu envie de la pendre tout le reste de la série.

Le prince

Lee Shin n’a jamais vécu en dehors du palais. C’est en comprenant cela qu’on peut mieux entrer dans sa psychologie. Il ne sait pas interagir avec les autres en dehors du strict cadre protocolaire.
Min Hyo-rin est la première à l’avoir traité comme un humain, et c’est pour cela qu’il s’en est épris. Avec Shin Chae-kyeong, il découvre la spontanéité et la joie, les marques d’affection, le sens d’une famille aimante. D’ailleurs les quelques jours passés au sein de la famille de Shin Chae-kyeong sont pour lui une vraie découverte.

Lee Shin est quelqu’un qui ne sait pas montrer ses sentiments. D’ailleurs même lorsqu’il commence à en avoir pour Shin Chae-kyeong, elle a du mal à s’en rendre compte – d’où de nombreux malentendus. Mais c’est parce qu’il finit par s’exprimer que le happy end final peut survenir.
Pour l’interprétation du rôle, on a un tout jeune Ju Ji-hoon. Mais si, vous savez : Hyena, Kingdom… Il a bien grandi le petit, hein ?

| IMBC

La nouvellement princesse

Elle est un peu irritante Shin Chae-kyeong. C’est une vraie gamine, on a du mal à voir en elle une femme mariée. Même si on peut dire qu’elle est vivante et joyeuse, elle est surtout une enfant.
Le plus agaçant chez elle est sans doute le fait qu’elle reproche au prince les mêmes choses qu’elle s’autorise: Elle n’aime pas qu’il rencontre Min Hyo-rin et cela la rend triste. Mais de son côté elle voit tout le temps Lee Yul. Même quand le prince Lee Shin lui demande d’arrêter, elle ne l’écoute pas. Elle manque vraiment de considération pour lui.

Des ados trop vite grandis

Quoi que l’on puisse penser des personnages principaux, les uns et les autres n’ont que 19 ans. Ils entrent à peine dans l’âge adulte, et attendre d’eux des actions raisonnables et raisonnées à longueurs de journées serait irrationnel.
Le nounours Edward est le meilleur ami du prince Lee Shin. Quant à la princesse Shin Chae-kyeong, c’est sa grande poupée « Lee Shin » qui l’occupe la plupart du temps. Tout est dit.

Ils sont mariés mais il ne se passe rien entre eux

Ok, on en parle?
Au début, on comprend parfaitement: ils ne se connaissent pas et ne sont même pas attirés l’un par l’autre. Tout est normal, c’est même plutôt sain.
Mais lorsque le temps passe, Lee Shin ne peut pas embrasser sa femme sans se prendre un baffe. Quand leur relation se développe, il peut enfin l’embrasser (parfois), mais s’ils partagent le même lit, cela reste platonique. Ils doivent même s’excuser lorsqu’on les retrouve couchés ensemble. Sérieusement?
Lorsque Lee Shin propose à sa femme d’emménager ensemble, elle manque s’étrangler. Il n’y a que moi que ça choque? Ils sont mariés, oui ou non? Je suis trop française peut-être?

L’entourage

Le côté « palais royal » donne une coloration au drama, un côté folklorique avec les tenues et le langage formel. Tout y est strict et encadré, les gens guindés.
J’avais placé pas mal d’espoirs en l’autre princesse, de retour de son long voyage à travers le monde, et à l’esprit plus libre. Mais finalement elle reste assez effacée.
Les amis du lycées sont sans intérêt et ne servent à rien d’autre qu’à donner la réplique.
La famille de Shin Chae-kyeong est par contre haute en couleurs, drôle et attachante. Même si elle est loin d’être exempte de défauts, au moins est-elle aimante.
Les méchants font ce qu’ils savent faire de mieux: être méchants.
Et à la fin, les deux personnages principaux sont heureux.

| IMBC

Acteurs:

Shin Chae-kyeong: Yoon Eun-hye 윤은혜
le prince Lee Shin: Ju Ji-hoon 주지훈
le prince Lee Yul: Kim Jeong-hoon 김정훈
la ballerine Min Hyo-rin: Cheon Soo-yeon 천수연
la mère du roi: Kim Hye-ja 김혜자
le roi Lee Hyeon: Park Chan-hwan 박찬환
la mère de Yul Lady Hwa-young: Shim Hye-jin 심상군
la reine: Yoon Yoo-sun 윤유선
la princesse Hye-myung: Lee Yoon-ji 이윤지
le père de Shin Chae-kyeong: Kang Nam-gil 강남길
la mère de Shin Chae-kyeong: Im Ye-jin 임예진

| IMBC

Plus de Princess hours sur le net:

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en.wikipedia.org/wiki/Princess_Hours
Sa page sur IMBC (en coréen): http://www.imbc.com/broad/tv/drama/gung_teaser/

Interview

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *