Orange marmalade 오렌지 마말레이드

2015, 12 épisodes

Le pitch:

Dans un monde où vampires et humains coexistent, tout en opprimant les premiers qui sont obligés de cacher leur état, Jung Jae-min déteste les vampires depuis que sa mère en a épousé un.
Han Si-hoo est un jeune vampire en rébellion face à la situation des siens, qui a tendance à passer les bornes pour exprimer sa colère.
Le jour où Jung Jae-min rencontre Baek Ma-ri, il en tombe amoureux, sans savoir qu’elle est une vampire.
Vampires et humains se retrouvent au lycée. Tadaaa! Mélangez, secouez, harcelez, bienvenue chez les ados.

Mes remarques, avec spoilers:

Un drama plaisant, mais dont la partie centrale m’a occasionné beaucoup de frustration.

Une mignonne romance lycéenne

C’était plutôt bien parti sur les 3 premiers épisodes: une romance lycéenne sur fond d’acceptation de l’autre et de ses différences. Et puis le 4e a tout fait en accéléré, pif paf pouf le groupe est génial, pour finir sur ce truc que je déteste: la perte de mémoire. Non mais sérieux? C’est pas un peu gros comme ficelle pourrie? On va tout reprendre du début puisque le héros ne se souvient plus de son parcours? Ah bah non, pire, soudain… l’épisode 5.

Ah mais, pourquoi un saut à l’époque Joseon?

Retour en arrière sur 5 épisodes, pour reprendre l’histoire de tous les protagonistes, mais à l’époque Joseon, et jouer sur la thématique très coréenne du destin.
J’ai eu un peu de mal à rentrer dans cette nouvelle histoire, même si j’en aimais déjà les personnages, et mes sentiments sont mitigés pour les épisodes Joseon. J’ai aimé le travail photographique et les scènes de combat: il est pas mal du tout Yeo Jin-goo en combattant! Par contre j’ai eu du mal à m’immerger émotionnellement, au point de ne même pas vraiment pleurer à la fin, pourtant le scénario n’hésite pas sur les morts.

Retour vers le futur

La reprise du fil de la première histoire à l’épisode 10 a été un vrai soulagement. Passons sur la perte de mémoire, il y avait beaucoup à traiter dans ces derniers épisodes. Cela a été fait un peu vite, mais différentes possibilités ont été passées en revue. Les inévitables méchants et jaloux qui font tout pour planter les autres sont là, tout comme les « gentils » qui finissent par se rapprocher des vampires et essayer de les comprendre. C’est un peu bichromique, mais cela correspond bien à cette histoire gentillette.

Lee Jong Hyun , Seolhyun , Yeo Jin goo from Orange Marmalade – Star Interview

Un second lead plaisant

Le côté mauvais garçon mais avec un bon coeur de Han Si-hoo est tout à fait plaisant. Il peut faire de mauvais choix, mais une fois qu’il y a réfléchi, il s’ajuste, même si c’est à sa façon un peu rude. Ne mérite-t-il pas une seconde chance?
Que ce soit dans l’univers moderne ou en Joseon, j’ai eu beaucoup d’affection pour Han Si-hoo le rebelle, l’écorché, l’incompris, qui sous ses airs bravaches s’efface pour laisser le bonheur aux autres.

Behind the scenes

Accepter l’autre

Le fond de l’histoire est illustré par les vampires, qui présentent l’avantage d’être une thématique peu polémique. Ces vampires symbolisent d’autres catégories de gens, le fait de les accepter ou non, avec leurs différences et leurs singularités. La musique sert de liant entre les gens. Tolérance et intolérance à l’égard d’autrui sont les messages passés au travers de cette fiction.

Behind the scenes

Acteurs

Jung Jae-min: Yeo Jin-goo 여진구
Baek Ma-ri: Kim Seol-hyun 김설현
Han Si-hoo: Lee Jong-hyun  이종현

OST

Kihyun & Jooheon (Monsta X) – Attractive woman – Ost Orange Marmalade part 2
Lily M – I’m afraid – OST Orange marmalade part 1
Lily M & Seung Hyun (JACE) – Shiny Day – OST Orange marmalade part 3

Page sur Wikipedia (en anglais) : https://en.wikipedia.org/wiki/Orange_Marmalade_(TV_series)
Page sur KBS (en coréen) : http://www.kbs.co.kr/drama/orange/

Partager

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *