Rencontre avec Ophélie Surcouf

Artistes féminines Langue, culture et société Portrait
(Last Updated On: 15 mai 2022)

J’avais vu passer le nom d’Ophélie Surcouf de-ci de-là sur le net. Je ne m’y étais pas intéressée plus que cela.
Puis je suis tombée sur son profil professionnel. Cela m’a interpellée. J’aime les parcours en zigzag qui semblent mener quelque part.
Et enfin je l’ai vue en vrai, en conférence. Sa culture et sa connaissance du sujet m’ont séduite. Sa façon de s’exprimer et de bouger sur la scène, d’habiter l’espace avec aisance ont achevé de me convaincre que j’avais envie d’en savoir plus.

Conférencière à Mang’azur 2022

Ophélie a bien à l’esprit l’évolution très rapide de la société coréenne et de la vague Hallyu, ce soft power culturel coréen qui se répand sur la planète. Elle a vu le groupe de k-pop BTS devenir un phénomène mondial, Bong Joon-ho être oscarisé pour Parasite, Squid game pulvériser les audiences de Netflix. Curieuse, elle observe, elle écrit.
Nous sommes au Mang’azur à Toulon, un festival de la culture japonaise, mais pas que. Ophélie a terminé une séance de dédicace pour ses livres, et a accepté de partager un moment avec moi. Elle y retourne bientôt, une autre conférence l’attend. Côte à côte, le dos au soleil, les fesses sur une margelle, nous bavardons sans contrainte. Elle profite de son bento en évoquant quelques souvenirs.

Des envies culinaires

Si elle est entrée dans l’univers coréen par la voie des k-dramas, c’est peut-être la gastronomie qui a achevé de la convaincre. Elle dit être quelqu’un qu’on peut séduire par l’estomac. C’est d’ailleurs avec un petit sourire espiègle qu’elle avoue cela. Elle a des étoiles dans les yeux lorsqu’elle qu’elle évoque des souvenirs de restaurants coréens.

Un parcours

Ophélie est journaliste free-lance. Elle est conférencière. Elle est auteure. Deux livres publiés,  un troisième en cours de rédaction, tous autour de la Corée.
Ophélie est globetrotteuse parfaitement bilingue. Elle est étudiante à l’école 42 de Lisbonne. Elle est plurielle.

Pincez-moi, j’adore.

Ah oui, elle a 27 ans.

Pourquoi la Corée et Squid game
Pourquoi la Corée? livre polyphonique sur la culture coréenne, et Squid Game les règles du jeu pour mieux comprendre la série, par Ophélie Surcouf

Une journaliste, des articles

Si elle publie son 1er article à 13 ans, elle a maintenant des sujets de prédilection. La Corée et la pop-culture sont des thématiques qu’Ophélie Surcouf maîtrise sur le bout des doigts, d’ailleurs elle a participé au printemps 2019 à la fondation du magazine K-society avec Jessica Cohen. Elle y publie toujours des dossiers, comme Makjang, le genre de tous les extrêmes ou Pop, rock et ballades, le pouvoir des OST.
En tant que journaliste spécialisée, elle a les deux pieds dans la tech. Parlez-lui UX et langage C, elle vous répondra. Elle collabore avec des titres comme Science et vie, Heidi News.

Insatiable voyageuse dévoreuse de miles, elle repart bientôt à la poursuites de nouveaux challenges.

| Ophélie Surcouf, 2022
| Ophélie Surcouf, Toulon 2022

Quelques-uns de ses réseaux sociaux pour ne pas la perdre de vue:

Son site: https://opheliesurcouf.fr/
Son compte Twitter: https://twitter.com/opheliesurcouf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.