My secret Terrius

My secret Terrius 내 뒤에 테리우스

2018, 16 épisodes

Le pitch:

Kim Bon est un ex agent secret en fuite car soupçonné à tort d’être un agent double. Il enquête en secret sur l’affaire qui l’a fait tomber, et se fait aussi discret que possible dans le bloc d’immeuble qui lui sert de repaire.
C’est sans compter sur sa très observatrice voisine d’en face. Lorsque le mari de celle-ci décède et que Kim Bon comprend qu’il y a un lien avec son enquête, il décide de se rapprocher d’elle. Pour ce faire, il n’a pas de meilleure idée que de devenir le baby-sitter de ses jumeaux.
C’est ainsi que la dynamique et bordélique Go Ae-rin se retrouve soudain au beau milieu d’événements inhabituels, avec un nouveau patron étrange, des gens qui se comportent bizarrement autour d’elle, et un baby-sitter très protecteur.
Pendant ce temps, au NIS (National Intelligence Service), la traque du traitre Terrius se poursuit.

Mes remarques subjectives, avec spoilers:

Bwa, j’ai adoré cette série!
La relation de l’agent solitaire et distant, le taiseux Kim Bon, avec les jumeaux est terriblement marrante. Gauche et maladroit au début, réfractaire au bruit et au désordre, il les subit en serrant les dents. Mais petit à petit, son cœur se laisse attendrir par les deux marmots, et il se prend à les aimer (tout en leur faisant faire des pompes, car il n’est jamais trop tôt pour faire du bien à son corps).

Un bon fonctionnement du duo principal

La mère courage Go Ae-rin ne baisse jamais les bras. Énergique, brave, déterminée, elle est aussi une mère modèle débordant d’amour. Pleine d’intelligence, imaginative, on comprend que Kim Bon se laisse prendre à son charme. J’ai trouvé particulièrement touchantes les scènes où tout les quatre mangent ensemble, comme une famille. A la façon dont Terrius les regarde à ce moment-là, on voit bien toute l’importance qu’il attache à cet instant, à quel point il reconnaît la valeur de ce moment simple mais si précieux.

Coup de cœur pour le KIS

Le groupes des mamans copines est au top. La chef du KIS Shim Eun-ha, jouée par l’excellente Kim Yeo-jin 김여진 fait partie de mes chouchous.
Mention spéciale au père au foyer Kim Sang-ryeo (Kimg Ki-young 강기영), gentil coq au milieu des poules autoritaires.

On aime les agents secrets

Yoo Ji-yeon, la jolie agent secrète encore plus secrètement amoureuse de Terrius, est l’objet des attentions de l’autre agent secret Ra Do-woo (Kim Sung-joo 김성주). Je l’aime bien cet acteur. Déjà vu dans The liar and his lover, il est aussi membre du groupe de kpop UNIQ.

Affection inattendue pour le méchant

Le méchant couard Jin Young-tae arrive à se faire apprécier au cours du temps. Le passage par la case « shampoing sec » à la maternité est particulièrement réussi, avec son « brother » en mode jaloux tout ce qu’il y a de plus drôle.

Une intrigue sympa

La partie enquête est plutôt sympa au niveau scénario, même si le suspense ne fait pas monter la tension; à aucun moment on ne craint pour la vie des protagonistes que l’on aime. Quelques jolies scènes de combat (trop peu?) émaillent l’histoire, quelques torses nus pour satisfaire les sojisubettes (vous remarquerez que ce n’est pas le chef du NIS qu’on montre sous la douche), un garage plein d’armes de poing et de voitures rapide pour ne pas déroger au cliché, et des scènes sous des ponts (dites donc, c’est populaire la rencontre près d’un pont en Corée!!). De jolies images, un bon scénario, des acteurs au top, vraiment une super série!

Évidemment, j’aurais aimé un peu plus de romance, le bisou esquimau ça compte pas, si? Mais je dois dire que l’avancée de la relation est super bien faite, toute en subtilité, chacun des deux ayant besoin de temps pour faire son deuil. Et puis le dernier épisode, pour une fois bien monté, revient sur les différents protagonistes et ouvre clairement le champ à la possibilité d’une deuxième saison, vers de nouvelles aventures.

Acteurs

So Ji-sub 소지섭 (Kim Bon/ Terrius)
Jung In-sun 정인선 (Go Ae-rin/ Alice)
Son Ho-jun  손호준 ( Jin Young-tae )
Im Se-mi 임세미 (Yoo Ji-yeon)

#action #humour #romantique

Partager

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *