Master’s sun 주군의 태양

(Last Updated On: 10 mars 2021)

Master’s sun est un drama de 2013, en 17 épisodes.

Le pitch:

Tae Gong-shil est une jeune femme un peu paumée et asociale car elle voit des fantômes. Ses réactions extrêmes et atypiques, le fait que les autres pensent qu’elle parle toute seule et agit bizarrement, la mettent à l’écart. Son don fait de sa vie un enfer.
Joo Joong-von est un impitoyable patron de centre commercial qui a un portefeuille à la place du cœur.
Un jour, Tae Gong-shil croise le chemin de Joo Joong-won, et se rend compte qu’à son contact, les fantômes disparaissent. A partir de là elle va tout faire pour ne plus le lâcher d’une semelle.

Mes remarques, avec spoilers:

Elle est zarb Tae Gong-shil

En lisant le pitch, vous pourriez vous dire « Oh la pauvre fille, les autres la rejettent, ils ne sont pas sympas ». Certes. Mais elle a l’air complètement déglinguée du cerveau. Elle n’a pas juste des moments un peu bizarres, elle est de longue hagarde et débraillée. Elle fait plus peur qu’autre chose, pas de quoi donner envie de faire ami-ami. Et quand quelqu’un l’approche d’un peu trop près, elle devient collante et pénible. C’est le type d’héroïne auquel il faut prendre le temps de s’habituer.

Le beau Joo Joong-won

Évidemment, le héros est super beau. Et super infect à fréquenter. Normal, sinon il serait marié depuis longtemps et il n’y aurait plus la place pour la trame romantique.
Au début il passe son temps à repousser Tae Gong-shil; entre son regard et ses cheveux, elle fait grave peur. Ensuite c’est sympa de les voir se rapprocher. On aurait quand même aimé un peu plus d’étincelles.

Les histoires secondaires

Les épisodes, à côté du fil rouge qui met peu à peu en place la relation Tae Gong-shil/ Joo Joong-won, s’articulent autour d’une enquête différente à chaque fois. Les fantômes qui harcèlent l’héroïne attendent quelque chose d’elle, et elle va devoir les aider. Ces petits cailloux qui sont semés sur le chemin de Tae Gong-shil sont plutôt sympathiques à suivre et font bien le charme des 2/3 de la série, avec une dose d’humour.

| Viki

Des épisodes bizarres

La partie avec la marieuse de morts est moins intéressante. Au début c’est une enquête comme une autre, mais finalement ce fil-là s’éternise et tourne au bizarre. La personne que devient Tae Gong-shil, sa froideur nouvelle, sont difficiles à comprendre. Tout cela était-il bien nécessaire?

L’histoire des jumelles

Bon, bof. Tout ce pseudo mystère qui entoure la gentille et la méchante n’est pas franchement incroyable. Et puis le coup des jumelles, c’est un peu tarte à la crème, c’est vu et revu. Même si la série date déjà de 2013, les échanges entre jumeaux ne sont pas une nouveauté apparue depuis, la littérature en avait déjà fait un fond de commerce, un artifice un peu facile.

L’ensemble est un drama plutôt sympa, mais qui aurait gagné à avoir quelques épisodes de moins, plutôt que de tirer sur la corde avec un scénario mal ficelé sur la fin. Mais happy-end, donc tout va bien.

Acteurs:

Tae Gong-shil: Gong Hyo-jin 공효진
Joo Joong-won: So Ji-sub 소지섭
Joo Joong-won jeune: Kim Myung-soo 김명수
Kang Woo: Seo In-guk 서인국

Plus de Master’s sun sur le net

Sa page sur Wikipedia (en anglais) https://en.wikipedia.org/wiki/Master%27s_Sun
Sa page sur SBS (en coréen) http://tv.sbs.co.kr/juguntaeyang/

Interview

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *