Man to Man

Man to Man  맨투맨

2017, 16 épisodes

Le pitch

Kim Seol-woo, un agent ultra secret, pour le bien d’une mission se retrouve garde du corps d’un célèbre acteur de films d’action. Il doit gérer les caprices de star de celui-ci, ainsi que sa super-protectrice agent/meilleure amie/fangirl/casse-bonbons Cha Do-ha.
Froid et déterminé à mener à bien sa mission, Kim Seol-woo entraîne l’acteur et son petit monde dans ses missions. Et il se retrouve à jouer la difficile carte de la romance avec Cha Do-ha.
En même temps, quelqu’un essaye de se débarrasser de l’acteur, le père de Cha Do-ha sort de prison, et un politicien véreux fait le politicien véreux. La mission de Kim Seol-woo tourne au désastre.

Mes remarques, avec spoilers:

Une série d’agent secret en mode second degré à la coréenne.

Une intrigue bien ficelée

Toute la partie espionnage, avec les statues à récupérer, les politiciens et gens avides de pouvoir prêts à tout pour en avoir toujours plus est sympa et on suit avec plaisir le fil de l’action qui nous dévoile peu à peu les méchants et les motivations des uns et des autres.

Des combats et des effets spéciaux

La réalisation fait en sorte qu’on se sente dans un film d’action et d’espionnage, avec ce qu’il faut de scènes d’action et de combat, des rayons lasers qui protègent des statues, des bombes de diverses natures, des micros espions, des traceurs, et de supers agents snipers aussi débrouillards que MacGyver (référence pour les vieux). Aucune hésitation sur les clichés, on les trouvera à peu près tous, restez ouverts d’esprit.

Du second degré humoristique

Ne pensez pas que c’est un film d’espionnage en mode sérieux. Tout est sous-tendu de ce second degré coréen qui peut faire passer leur humour ou certaines scènes pour « too much » si on n’a pas l’habitude du genre. Pensez bien à garder l’esprit ouvert.

Un acteur qui se prend pour son propre héros

Yeo Woon-gwang ne s’amuse plus dans sa propre vie de superstar, il est blasé de tout, et mettre un pied hors de son lit est déjà une épreuve en soi. La rencontre avec le garde du corps Kim Seol-woo va l’extraire de force de sa zone de confort et lui faire retrouver un entrain perdu. Shooté à l’autosatisfaction, il va prendre son pied à être un super-héros même dans la vraie vie.

Une pénible amoureuse

Le personnage de Cha Do-ha est à la fois pénible et attachant. Elle veut tout contrôler autour de son oppa Yeo Woon-gwang qu’elle fangirl à l’excès, le materne et l’enquiquine. Elle va tenir à l’oeil et à distance le garde Kim, qui bouscule son chéri.
Quand elle finit par tomber sous le charme du garde Kim, une fois que celui-ci lui est acquis, elle ne le traite pas comme quelqu’un de précieux dont on veut passer chaque seconde en sa compagnie. Elle est plutôt du genre: « Non non j’ai pas le temps de te voir, là je bosse. Allez, à plus mon gars. » Moi ça me défrise, mais chacun son tempérament, hein.

Un agent secret qui ne sait plus où il est

L’agent Kim est présenté comme ultra doué et froid, sans sentiments. Et de fait, visuellement, il reste parfait: manteau bien coupé, pas un pli sur ses vêtements, pas une mèche de cheveux qui se déplace, expression faciale impénétrable. Mais peut-être est-il devenu trop vieux et s’est ramolli, toujours est-il qu’il fond au contact de l’acteur et de sa manager il n’arrive plus à garder sa mission sur le plan purement professionnel. Sous couvert de mission, il laisse trainer sa langue dans une bouche féminine, fraternise devant des jeux vidéo avec ses collègues du NIS, et la ville entière connaît sa planque puisque tout le monde y débarque.

Un beau-père aux petits oignons

Il est marrant le père de Cha Do-ha. Un poil dans la main sauf pour mettre en route une combine foireuse, pas fiable pour deux sous, entre mauvais coup affable et maladresse piteuse, il met son grain de sel dans l’histoire.

Des méchants qui dégonflent comme un soufflet

Chaque méchant battu devient un gentil toutou, ou alors il y a un super méchant level 2 en embuscade, avant de finalement apprendre que tout venait du super méchant level 3. Restez ouverts d’esprit, disais-je, sortez le pop-corn, vous verrez que cette série se laisse tout à fait regarder.

OST

Acteurs:

Kim Seol-woo: Park Hae-jin 박해진
Cha Do-ha: Kim Min-jung 김민정
Yeo Woon-gwang: Park Sung-woong 박성웅
Song Mi-eun: Chae Jung-an 채정안
Mo Seung-jae: Yeon Jung-hoon 연정훈

Image Jtbc
Partager

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *