Le roi et le clown 왕의 남자

(Last Updated On: 28 juillet 2021)

Le roi et le clown est un film de 2005 en 119 minutes, réalisé par Lee Joon-ik 이준익 .

Le pitch:

Un groupe d’artistes de rue tente de survivre dans le difficile 15e siècle. Mais après le spectacle, le beau et efféminé Gong-gil se fait régulièrement prostituer auprès de riches clients.
Lorsque son ami et mentor Jang-saeng, excédé par cette pratique, tue le proxénète, les deux s’enfuient pour la capitale.
Ils décident d’y monter un spectacle. Mais leur prestation est irrévérencieuse envers le roi et attire sur eux l’attention de celui-ci.

Mes remarques, avec spoilers:

La cour du roi

La cour est celle que l’on peut voir dans tous les dramas et films historiques coréens: de vieux palais emplis de règles et de codes, des ministres et des eunuques qui intriguent pour faire avancer leur camp, leurs idées ou leur fortune.
Ici le roi est complètement dérangé, il a le cerveau bien bouffé par les mites. C’est un fou en tenue d’apparat, qui a pouvoir de vie et de mort sur les gens autour de lui. Les intrigants doivent donc faire très attention dans leurs manœuvres pour ne pas subir des revers littéralement brutaux, voire définitifs.

Les saltimbanques

Les artistes de rue présentent des spectacles à l’humour grotesque, outrancier. Dans une société de non-dits, ils n’épargnent personne, et c’est ce qui fait leur succès.
Mais cette idée de base est récupérée par des intrigants de palais qui la reprennent à leurs fins. Alors que les saltimbanques ne voulaient que faire rire les spectateurs, lorsqu’ils pointent du doigt la corruption ou le meurtre, plus personne ne rit. Ces spectacles sur ordre ont de funestes répercussions dans le cerveau dérangé du roi.

Le roi et le clown

La beauté de Lee Joon-gi

L’acteur Lee Joon-gi est une incarnation sublime de Gong-gil, avec sa beauté féminine presque irréelle. Ses longs cheveux, ses sourcils à la courbure parfaite au-dessus de ses yeux de chat et ses mains fines sont un appel à la fascination. Ses silences et son air éthéré font se demander s’il est de ce monde. Même son corps trop beau dans la fange de sa condition semble irréel.
Le timide Gong-gil, qui se cache derrière ses marionnettes, se retrouve tout le temps maudit par sa beauté qui attire sur lui concupiscence et jalousie.

Empathique, il semble compatir un moment avec le roi. Ils se sont un peu rapprochés, et le roi lui a montré sa partie la plus humaine. Gong-gil se laisse prendre dans le filet de son tortionnaire. Émerveillé et envoûté, le roi l’utilise, l’affuble d’un titre qu’il ne demandait pas, et refuse de le laisser partir. Il est prisonnier d’une effrayante cage dorée.

L’homosexualité effleurée

La thématique sous-tend le film, sans être abordée de manière frontale. Gong-gil se fait prostituer auprès d’autres hommes, et finit aussi par devenir la proie du roi. Mais l’évoquer ouvertement suscite la colère. La pratique est tabou.
La relation entre Gong-gil et Jang-saeng n’est pas très claire non plus. Un mentor? Un ami? Un amoureux non déclaré?
Le chemin vers le tragique est inévitable. La folie du roi ajoute de l’innommable au sanglant.

Un film salué

Le roi et le clown a fait 12 millions d’entrées au cinéma, et a reçu de très nombreux prix.
C’est une œuvre triste et touchante. Lorsque nous l’avons regardé, à la fin du film mon mari avait les larmes aux yeux.

Acteurs:

le roi: Jeong Jin-yeong 정진영
Gong-gil: Lee Joon-gi 이준기
Jang-saeng: Kam Woo-sung 감우성
Jang Nok-su: Kang Seong-yeon 강성연
Cheo-sun: Jang Hang-seon 장항선
Yuk-gab: Yoo Hae-jin 유해진
Chil-duk: Jeong Seok-yong 정석용
Pal-bok: Lee Seung-hoon 이승훈

Plus de Le roi et le clown sur le net:

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en.wikipedia.org/wiki/The_King_and_the_Clown
Sur IMDB : Le roi et le clown (2005) – Photo Gallery – IMDb
Les screenshot de Halu : HaLu… :: 왕의 남자 공길 #1 (tistory.com)

Behind the scenes

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *