Un chouia d’histoire de la Corée

(Last Updated On: 4 juillet 2021)

Quelques éléments de l’histoire de la Corée. J’en ajouterai au fur et à mesure de mes rencontres et de mes lectures.

La préhistoire

Au paléolithique les hommes de Corée étaient nomades. Ils étaient des chasseurs pêcheurs cueilleurs, et possédaient des outils rudimentaires : bifaces, grattoirs, lances, arcs… Ils avaient aussi des bijoux décorés, sans doutes des amulettes.

Vers -10 000 ans il y a un début de sédentarisation et de cultures, de meilleurs outils. Le néolithique connaît aussi le début de l’élevage (poules, bœufs, porcs). Textiles et poteries sont également connus. Les poteries brun foncé et hachurées, caractéristiques de l’époque et du lieu, donnent leur nom à l’ère Jeulmun [-8000 à -1500], décorée à coups de peigne.

De riches gravures rupestres à caractère religieux sont retrouvées au sud de la Corée, à Bangudae près d’Ulsan.

Vers le 1er millénaire avant notre ère, la métallurgie naît avec le bronze. De nouveaux outils peuvent ainsi apparaître, et la riziculture s’étendre.

Les villages se protègent de murs, les maisons en pierre font leur apparition.
Les poteries gagnent en fonctionnel : elles servent à stocker des vivres et perdent leurs décorations.

Les dolmens et cairn deviennent très populaires et pullulent en Corée, au point de représenter 40 % des dolmen mondiaux.

Avec l’apparition du travail du fer, des villages se spécialisent dans l’exploitation du minerai. Sidérurgie et orfèvrerie (miroirs, pendentifs…) se développent.

Les villages se regroupent et forment des alliances.

Dangun : Le mythe de la fondation

Hwanin, le seigneur de l’univers, autorisa son fils le prince Hwanung à aller régner sur Terre et à apporter aux hommes paix et civilisation. Le prince épousa l’ourse Ungnyeo, transformée en femme. Le 03 octobre 2333 av. JC., leur fil Dangun « le prince du bouleau » décida de fonder le royaume de Joseon, l’actuelle Corée. Sa première capitale fut Asadal.
Le 03 octobre est toujours fêté en Corée.

Le Gojoseon

Lors de la période du Gojoseon, ou Joseon ancien, un état se constitue peu à peu.
Le roi est entouré de ministres; il publie des lois, s’occupe du commerce et de l’agriculture.
Entre -300 et le début de notre ère, attaqué par la Chine, le royaume de Joseon se replie vers le sud, sans toutefois arriver à empêcher la mainmise chinoise.
En 109, Joseon est annexé par sa puissante voisine, et transformée en 4 commanderies.

Le pays des Han

Au nord, des commanderies

Ces commanderies perdurèrent plusieurs siècles.
Celle de Nangrang était la plus prospère, vendant les matières premières coréennes et important les biens manufacturés chinois.
Mais à son nord-est le royaume du Guryeo l’attaqua sans cesse, jusqu’à ce qu’en 313 ap JC il parvienne à la faire tomber et à l’annexer, refaisant coréen le territoire.

Au sud, des principautés

Des confédérations et des édiles locaux partagent les terres. Les édiles sont appelés des Han. Petit à petit, dans le langage courant, Han devient le mot pour désigner le peuple. C’est ainsi que la Corée actuelles s’appelle Hangouk (pays des Han).
Trois ligues des Han, constituées de principautés autonomes, émergent : Mahan (Han du sud), Jinhan (Han de l’est) et Byeonhan (Han brillants).
Les Mahan finissent par s’unifier sous le nom de Baekje (cent fidèles), dont la tradition se réfère à un prince venu avec cent compagnons fonder une nouvelle capitale.
L’unification des tribus Jinhan donne le royaume de Silla.
Byeonhan resta une fédération de six principautés, et s’appela Gaya en 42 ap. JC. Elle fut annexée par Silla au 6e siècle.

La guerre des 3 royaumes

3 royaumes se structurent : au nord Goguryeo 고구려, ou sud-est Silla 신라 et au sud-ouest Baekje 백제. Puis ils entrent en conflit pendant 300 ans, alternant les alliances entre eux ou avec la Chine ou le Japon.
Pendant cette période, les militaires se professionnalisent, les royaumes se structurent administrativement et les échanges commerciaux se renforcent. Le bouddhisme arrive en Corée par l’intermédiaire de la Chine, se greffant sur les traditions chamaniques présentes.
En 660, Baekje est défaite. En 668 c’est au tour de Goguryeo de tomber.
Silla sort vainqueur.

Séoul

Seorabeol était l’ancien nom de la capitale de Silla. En langage courant, ce nom est devenu synonyme du mot « capitale ».
Lorsque la ville de Hanseong est devenue capitale de la Corée, les habitants la surnommèrent Seorabeol. Ce nom lui est resté, pour devenir Séoul.

Plus d’histoire de la Corée sur le net :

En vidéos

Fabien Yoon et Laurent Caccia, deux Français expatriés en Corée, nous parlent – avec enthousiasme – de l’histoire de leur pays d’adoption.

En textes

Préhistoire

Préhistoire de la Corée https://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9histoire_de_la_Cor%C3%A9e

Période de la céramique Jeulmun https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9riode_de_la_c%C3%A9ramique_Jeulmun

Daegokcheon Stream Petroglyphs, classement Unesco : https://whc.unesco.org/en/tentativelists/5486/

Sites de dolmens de Gochang, Hwasun et Ganghwa, classement Unesco https://whc.unesco.org/fr/list/977/

Dangun

Cofrance – le mythe de la fondation https://www.cofrance.net/le-mythe-de-la-fondation-de-coree
Wikipédia – Tangun https://fr.wikipedia.org/wiki/Tangun
Wikipédia – Le jour de la fondation https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaecheonjeol

Les débuts de notre ère

Wikipédia – Le Gojoseon https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9riode_Gojoseon
Wikipédia – Trois Royaumes de Corée https://fr.wikipedia.org/wiki/Trois_Royaumes_de_Corée

En livres

Histoires de la Corée des origines à nos jours. – DAYEZ-BURGEON Pascal. – Tallandier (Texto), 2017

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *