Docteur John 의사요한

(Last Updated On: 11 août 2021)

Docteur John est un drama de 2019 en 16 épisodes.

Le pitch :

Cha Yo-han est un médecin condamné pour avoir euthanasié l’un de ses patients. Il est réputé pour sa bizarrerie et se mêle toujours du travail des assistants médicaux de la prison où il purge sa peine.

Kang Shi-young est une jeune interne en médecine qui a perdu pied suite à des problèmes personnels. Elle veut fuir sa détresse à l’autre bout du monde. Mais pour rendre service, elle accepte un petit boulot dans la prison où est Cha Yo-han.
Deux médecins très humains, avec des secrets et des failles, vont ainsi se rencontrer.

Mes remarques, avec spoilers :

On a là un très bon drama médical, qui tourne autour de la question de la mort et de la douleur, avec une touche de romantisme. Le médecin Cha Yo-han est un peu barge, il prend les décisions que les autres n’osent pas. Il a souvent raison, mais ses choix sont sur le fil, entre la ligne de vie et de mort. Avec l’avancée de l’histoire, on comprend les raisons et les émotions qui l’animent.

Le titre Docteur John

J’ai passé les 3/4 de la série à na pas comprendre le titre. C’est vrai quoi, en vo ça s’appelle Docteur Yo-han, du nom du héros. À quel moment Yohan a pu se transformer en John ? Cela faisait partie des mystères infinis de la création. Et puis vint le pénultième épisode. Ah, il va aux US où on l’appelle John pour faire couleur locale. Toujours pas de quoi en faire un titre à mon sens, mais j’imagine qu’on attire plus facilement un public international avec.

Un drama médical avant tout

Un peu à la façon de l’incontournable Dr House, le docteur Cha Yo-han essaie de diagnostiquer des cas rares et complexes. Nous allons donc faire connaissance avec un certain nombre de patients, aux destins et aux devenirs différents. Préparez vos mouchoirs.
Si vous ne pouvez pas regarder du sang et des os découpés à la scie pendant une opération, passez vite votre chemin. Les image ne nous épargnent pas les moments seringues, aspiration de fluides, découpage de chair et jets de sang. Et pourtant, ce n’est pas là le fond de l’histoire.

Ça parle de vie, de mort, de douleur, d’euthanasie

La question de la fin de vie est centrale ici, en présentant les points de vue de ceux qui veulent que la vie prime quoi qu’il arrive, et ceux qui pensent à abréger les souffrances inutiles quand la maladie est incurable.
Sans vraiment prendre parti, la série montre les oppositions entre les personnages militant pour la légalisation de l’euthanasie, et celles qui se focalisent plus sur la gestion de la fin de vie et de la douleur.
En prime, on a une infirmière en quête de vengeance pour laquelle une vie de souffrance est un moyen de punition, meilleur qu’une peine de mort.

La tragédie et la vengeance

L’infirmière Chae Eun-jeong est enfermée dans la douleur de son deuil, et a absolument besoin de l’exprimer par la colère pour ne pas sombrer. Le meurtrier de sa fille n’étant plus là pour servir de cible à sa haine, c’est vers le docteur Cha Yo-han qu’elle a tourné toute sa violence intérieure, pour la déverser sur lui et le faire souffrir autant qu’elle peut. C’est sa manière de gérer.
Son allié le procureur comme allié est plus pragmatique.

Une romance en douceur

D’habitude, le 1er baiser a lieu très rapidement, ou vers les épisodes 10/12, avant une situation dramatique qui vient mettre son grain de sel, et une réconciliation aux alentours des épisodes 15/16.
Ici, le docteur Cha Yo-han, à cause de sa maladie, n’ose pas se laisser aller à ses sentiments. Moi qui suis tant dans l’impulsivité, j’avais envie de lui dire de foncer sans réfléchir plus. En même temps, je savoure tous ces échanges de regards, cette connexion qui se fait entre Cha Yo-han et Kang Shi-young, cette intimité est très profonde même si elle est rarement tactile.
Heureusement vient finalement le baiser de l’épisode 15, pour apaiser mon petit cœur qui le demandait tant.

Les personnages secondaires

La petite romance secondaire est gentillette, et on ne nous fait pas le coup d’un triangle amoureux. J’ai un instant craint qu’on nous mette le docteur Lee en amoureux de Kang Shi-young, ou que la sœur de Kang Shi-young lui fasse des crasses, mais non, le scénario a été magnanime avec moi. D’ailleurs elle joue bien, la sœur énervée Kang Mi-rae. On sent vraiment sa haine brûler par ses yeux quand elle regarde Kang Shi-young au début ; j’ai vraiment beaucoup aimé.
Le groupe des jeunes docteurs est sympathique dans son ensemble, avec le docteur Lee qui se démarque.
Les vieux pontes docteurs sont comme dans tous les dramas médicaux dans de grands hôpitaux : préoccupés par la rentabilité, le bénéfice, et les positions supérieures.

L’héroïne

Kang Shi-young est une jeune femme forte et passionnés, mais la vie lui a mis un sacré coup. Elle doit se remettre et panser ses blessures. Sa rencontre avec le docteur Cha Yo-han va beaucoup lui apprendre et la sortir de son trou où elle se cachait.
Professionnellement, elle le respecte et l’admire. De leur confiance mutuelle en leurs capacités médicales, en leur implication pour leurs patients, en leur droiture, naît autre chose, un sentiment qui dérive au-delà du professionnel, un attachement très fort, qui finalement devient de l’amour.
Kang Shi-young comprend les peurs et les motivations de Cha Yo-han, elle l’entoure de sa chaude confiance et de son amour, et lui permet de trouver le chemin d’un bonheur qu’il n’attendait plus. Alors qu’il vivait chaque jour comme si c’était le dernier, avec elle il s’est mis à penser à demain.

J’ai vraiment beaucoup apprécié Docteur John, son côté très humain et les notes d’espoir qu’il diffuse.

Acteurs :

Cha Yo-han: Ji Sung 지성
Kang Shi-young: Lee Se-young 이세영
le procureur Son Seok-ki: Lee Kyu-hyung 이규형
le docteur Lee Yoo-joon: Hwang Hee 황희
la soeur Kang Mi-rae: Jung Min-ah 정민아
Heo Joon: Kwon Hwa-woon 권화운
Kim Won-hee: Oh Hyun-joong 오현중
l’infirmière Chae Eun-jeong: Shin Dong-mi 신동미

Plus de Docteur John sur le net :

Sa page sur Wikipedia (en anglais) : https://en.wikipedia.org/wiki/Doctor_John_(TV_seris)
Sa page sur SBS (en coréen) : https://programs.sbs.co.kr/drama/doctojohn/main

Behind the scene

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Commentaires

  1. Excellente serie, tres emouvante au final, meme si le suspens est tres present en milieu de serie (suicide raté d’une patiente, puis la suite… je n’en dirai pas plus). Une tres bonne reflexion sur la question de l’euthanasie. Des comediens qui jouent bien. J’ai beaucoup aimé).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *