Do you like Brahms? 브람스를 좋아하세요?

(Last Updated On: 12 mars 2021)

Do you like Brahms? est une drama de 2020 en 16 épisodes.

Le pitch:

Chae Song-ah n’est pas la violoniste la plus douée de sa promotion. Elle y met tout son cœur et toute son énergie, mais elle peine toujours à satisfaire ses professeurs. Petite souris timide, elle ne sait pas s’affirmer et se défendre dans ce milieu très concurrentiel et brutal.
Park Joon-young est un pianiste qui a connu un formidable succès. Avec ses deux meilleurs amis Han Hyun-ho et Lee Jung-kyung, qui sont aussi un couple, ils forment un trio musical.
Reprenant ses études de musique, Park Joon-young rencontre Cha Song-ah. Mais il entretient des sentiments secrets pour Lee Jung-kyung, et celle-ci sème la pagaille.

Mes remarques, avec spoilers:

C’est un beau drama, mais il ne conviendra pas à n’importe quel public. Son rythme lent et la musique classique omniprésente pourraient en rebuter plus d’un. Laissez-lui sa chance.

Des relations amoureuses complexes

Le scénario n’hésite pas sur les triangles amoureux, et même les entrecroise.
Trio 1:
La meilleure amie de Chae Song-ah est amoureuse du luthier, mais se prend un vent après qu’il ait couché avec elle. Le luthier est amoureux de Chae Song-ah. Chae Song-ah était aussi secrètement amoureuse du luthier, mais faisait profil bas à cause de sa meilleure amie.
Trio 2:
Han Hyun-ho et Lee Jung-kyung sont en couple. Park Joon-young est secrètement amoureux de Lee Jung-kyung, mais faisait profil bas à cause de son meilleur ami.
Jusque là tout va bien.
Sauf que Lee Jung-kyung fait sa crise et embrasse Park Joon-young. Lequel entre temps s’est mis à regarder du côté de Cha Song-ah, du trio 1.

Les silences

Beaucoup de problèmes et de malentendus surviennent à cause de ces silences, de ces mots qui ne sont pas dits. Park Joon-young n’explique pas toute la situation à Chae Song-ah. Même si celle-ci fait de son mieux pour réfréner sa jalousie, à un moment elle craque.
Chae Song-ah tait aussi ses problèmes. Elle ne partage pas avec Park Joon-young toutes les difficultés, les obstacles et les brimades qu’elle rencontre dans ses études. Pourtant, malgré sa réserve et sa timidité, elle arrive à dire à Park Joon-young quelles choses lui déplaisent. Malheureusement c’est souvent avec un temps de retard.
Quant à Park Joon-young, il tait tant de choses! La plupart du temps il s’excuse à postériori plutôt que d’anticiper.

Kim Min-jae

Allez, on ne va pas se mentir, c’est parce que Kim Min-jae tient le rôle principal que j’ai regardé ce drama. Et franchement, je n’ai pas été déçue. J’adore ses talents d’acteur. Il sait être souriant et naturel. Ça tombe bien, pour son rôle de Park Joon-young il est un gars qui parle peu, se confie peu aux autres. Ce qu’il ressent passe souvent à l’écran par ses sourires, ceux qu’il fait systématiquement lorsqu’il est avec Chae Song-ah.
Avec elle, il se sent bien. Les choses se déroulent avec beaucoup de naturel lorsqu’ils sont ensemble, et même si sa tête n’a pas encore fait le deuil de ses sentiments pour Lee Jung-kyung, son corps, lui, a bien compris avec qui il se sent bien.

La fille riche

Ah là là, comment je n’ai pas pu l’encadrer la Lee Jung-kyung! Du début à la fin, elle traîne son air de chien battu abandonné sous la pluie. Sans avoir l’air d’y toucher, elle crée des tensions tout autour d’elle: elle embrasse Park Joon-young, elle prétend même avoir couché avec lui (ce qu’il a pour une fois quand même la bonne idée de démentir, au lieu d’essayer de la couvrir), elle sème la pagaille dans la tête de Chae Song-ah en lui annonçant qu’elle reste sur le coup et en lui parlant de l’enregistrement, elle quitte son copain par caprice. N’en jetez plus!
C’est une fille qui a été traitée comme une princesse, et qui doit maintenant apprendre à se comporter en adulte responsable.

Les professeurs

Ils sont gratinés les profs!
Les deux professeures de violon ne peuvent pas s’encadrer, normal, elles sont aussi malveillantes et hypocrites l’une que l’autre. C’est terrible de voir le mal que peuvent faire ces personnes qui ont presque un pouvoir de vie ou de mort sur la carrière de leurs élèves. Les deux vilaines nagent les dent dehors dans leur bocal musical de requins, et elles savent y survivre.
Le prof de piano a un style différent, mais au final il tente quand même d’utiliser le succès de son élève pour acquérir de la notoriété.

Le pénible passage de la rupture

Le scénario tournant principalement autour des triangles amoureux. Une fois que Park Joon-young et Chae Song-ah ont été en couple, je me suis évidemment demandé quels obstacles on allait leur mettre sur la route pour les faire rompre dans les derniers épisodes, avant le happy-end de l’épisode 16, suivant le mécanisme bien rôdé des dramas coréens.
Bon ben, c’est pas très clair. La fille a craqué parce que… Parce que c’est la fille? Se faire pleurer à chaudes larmes en rompant semblait peu opportun à ce moment-là. Mais elle a joué son rôle, parce que c’est généralement la fille qui fait n’importe quoi. Mais oui, vous savez, c’est une très vieille histoire, ça remonte à une certaine Eve. C’est elle qui a poussé Adam à croquer la pomme et a foutu le bazar. Dans les dramas c’est pareil, c’est la meuf qui fout le seum.

Les dettes

En regardant la mère de Park Joon-young, j’ai passé mon temps à me dire que le divorce, c’est pas fait pour les chiens. Laisser le père mettre leur famille dans la mouise à tout bout de champ, y’a des limites.
Quant au fils, c’est bien de s’occuper de ses parents quand on le peut, mais là aussi il y a des limites. La filiation ne donne pas le devoir de se laisser transformer en vache à traire.
Je suppose que sur cette question, il y a des différences de culture entre la Corée et la France, qui font que je ne peux pas vraiment appréhender le fond du problème.

| Do you like Brahms? SBS

A part quelques épisodes finaux inutilement tournés vers le pathos, j’ai beaucoup aimé ce drama doux.

Acteurs:

Chae Song-ah: Park Eun-bin 박은빈
Park Joon-young: Kim Min-jae 김민재
Han Hyun-ho: Kim Sung-cheol 김성철
Lee Jung-kyung: Park Ji-hyun 박지현
Yoon Dong-yoon : Lee You-jin 이유진
Kang Min-sung : Bae Da-bin 배다빈
Cha Young-in: Seo Jeong-yeon 서정연
Yoo Tae-jin : Joo Seok-tae 주석태

Plus de Do you like Brahms? sur le net:

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en..wikipedia.org/wiki/Do_You_Like_Brahms%3F
Sa page sur SBS  (en coréen): https://programs.sbs.co.kr/drama/brahms/

Behind the scenes

Interview

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Commentaires

  1. J’étais enthousiaste et ravie de commencer ce drama. Mais alors c’est retombé comme un mauvais soufflé. Si il n’y avait pas eu Kim Min Jae j’aurais abandonné dès le 2ème épisode.
    Trop de silences, de longs silences qui rajoutent de la lourdeur à cette histoire qui ne décolle pas… Les scènes statiques et mutiques à répétition m’ont bien émoussé, dommage j’aimais bien l’univers dans le monde du classique…

    1. Je comprends parfaitement ce sentiment. Moi aussi au début, c’est pour Kim Min-jae que j’ai continué. Les lenteurs et les silences sont très coréens comme façon de faire, j’avoue qu’il faut avoir un peu l’habitude pour apprécier. Heureusement pour moi, j’ai fini par rentrer dans l’histoire, et à y prendre plaisir 😊

  2. Depuis la très bonne critique du site Stellar Sister, ce drama est sur ma liste. Mais j’hésite, j’ai peur qu’il soit trop déprimant..mais je vais peut-être lui laisser une chance, en prévoyant un drama plus anjoué juste après 🙂
    Bonne journée
    ELodie

    1. Pas de déprime pour moi en le regardant! Il y a bien quelques moments un peu tristes, mais pas de quoi vider la boîte de mouchoirs 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *