Devilish joy - Viki

Devilish joy 마성의 기쁨

(Last Updated On: 13 septembre 2021)

Devilish joy est un drama de 2018 en 16 épisodes. Il est aussi appelé Devilish charm.

Le pitch:

Jo Gi-ppeum est une chanteuse et actrice adulée par toute la nation. Même si elle fait quelques caprices, c’est une fille gentille, le cœur sur la main.
Gong Ma-seong est un médecin célèbre et un riche héritier.
Par un concours de circonstances, Jo Gi-ppeum passe un après-midi avec Gong Ma-seong, et tous deux tombent amoureux.
Alors qu’ils doivent se revoir quelques heures plus tard, Gong Ma-seong est victime d’un accident de la route qui le prive de sa mémoire, et Jo Gi-ppeum se réveille dans un hôtel, à côté d’un acteur mort, dont on l’accuse du meurtre.

Mes remarques sur Devilish joy, avec spoilers:

Devilish joy est une gentille romance entre deux personnes qui ont des sentiments profonds l’un pour l’autre, mais que tout contribue chaque jour à séparer.

La gentille

Jo Gi-ppeum est gentille, travailleuse, et ne baisse pas les bras. On peut dire qu’elle est mal entourée, parce que se faire livrer par son manager pour être abusée sexuellement et se faire coller une affaire de meurtre sur le dos, on peut dire que ce n’est pas rien.
Mais bon, la fille ultra résiliente s’accroche à sa vie devenue plutôt moche et se bat pour remonter la pente. C’est une bosseuse ultra optimiste.

Le gentil

Gong Ma-seong aussi est mal entouré, haï par sa tante qu’il veut voir comme une mère, les personnes en lesquelles il a le plus confiance ont tenté de l’assassiner. Dites donc, c’est du sérieux par chez lui!
Physiquement il est beau gosse, mais il est tellement large qu’il a l’air trop grand pour son propre corps. Il semble à peine rentrer dans son costume, avec une petite tête posée sur de très larges épaules. Jo Gi-ppeum est minuscule à ses côtés, c’est rigolo.

La méchante

Classique, la vieille gavée d’argent et de pouvoir qui en veut toujours plus, cette fois-ci sous couvert d’agir pour le bien de son fils. Lequel n’en a rien à fiche, et ça c’est drôle. A force de ne pas élever leurs enfants eux-mêmes, certains parents se retrouvent avec une progéniture qui ne leur ressemble pas.
La personnalité de Gong Jin-yang n’est pas intéressante, c’est juste une femme cupide.

Les souvenirs

Devilish joy interroge sur la mémoire et les souvenirs.
Jo Gi-ppeum est tellement présente dans le coeur de Gong Ma-seong qu’elle revient toujours dans sa mémoire, peu importe à quel point celle-ci soit abimée. Son corps la ressent, et les souvenirs remontent.
Leur rencontre amoureuse a été un coup de foudre, qui s’est incrusté en chacun d’eux. Leur amour est profond et terriblement sincère.
C’est triste de voir cet homme qui oublie chaque jour, mais s’accroche à sa mémoire grâce à ses carnets et ses photos.

Les secrets

Il est terrible d’avoir une famille qui cache tant d’intentions et qui veut votre mort, au sens propre, alors que Gong Ma-seong  fait tout pour les aimer. Heureusement que son cousin est gentil. Un grand gamin, certes, mais si gentil.
Gong Ma-seong est pénible lui aussi à garder tous ces secrets sur sa santé. D’accord, il tente d’épargner Jo Gi-ppeum en la laissant être ignorante et heureuse un peu plus longtemps, mais s’il se mettait à sa place, lui non plus ne voudrait pas être écarté de la sorte.

Le couple secondaire

Au début, on peut tout à fait détester Lee Ha-im, qui est méchante et capricieuse. Heureusement, à force de fréquenter quelqu’un d’aussi peu calculateur et manipulateur que Sung Ki-joon, elle redevient la petite fille gentille qu’elle était avant. Avant le régime, avant la gloire, avant la grosse tête.
Sung Ki-joon est un oisif qui se prend pour une star. Il ne sert pas à grand chose, mais il est gentil avec Jo Gi-ppeum et Gong Ma-seong. Il est le facteur humoristique de la série.

Devilish joy est une série agréable à regarder, avec un couple principal au grand cœur et plein de positivité.
C’est une belle histoire que celle de cet homme qui chaque jour oublie tout, mais chaque jour retombe amoureux de la même femme.

Acteurs:

Gong Ma-seong: Choi Jin-hyuk 최진혁
Jo Gi-ppeum: Song Ha-yoon 송하윤
Sung Ki-joon: Lee Ho-won (Hoya) 호야
Lee Ha-im: Lee Joo-yeon 이주연
la styliste Go Nan-ju: Lee Soo-ji 이수지
Dr. Yoon: Kim Min-sang 김민상
la tante de Gong Ma-seong, Gong Jin-yang : Jeon Soo-kyeong 전수경

Plus de Devilish joy sur le net:

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en.wikipedia.org/wiki/Devilish_Charm
Sa page sur MBN  (en coréen): http://www.mbn.co.kr/pages/vod/programMain.php?progCode=777

Interview

Behind the scenes

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *