D.P. 디피 (Deserter pursuit)

(Last Updated On: 28 septembre 2021)

D.P. 디피 (Deserter pursuit) est un drama de 2021 en 6 épisodes de 50 minutes.

Le pitch:

Le soldat Ahn Joon-ho effectue son service militaire obligatoire de 2 ans. Il se retrouve affecté à la police militaire. Lorsqu’il y a des déserteurs, il est chargé de les ramener, avec son binôme le caporal Han Ho-yul.

Mes remarques, avec spoilers:

Un court et excellent drama, très noir, très fort. Il parle de harcèlement, d’obéissance, de suicide.

Le casting, excellent

Deserter pursuit est un concentré d’excellents acteurs qui ont parfaitement fonctionné sur leurs rôles. Je ne sais pas par lequel commencer, je vais en oublier. Chaque épisode est l’occasion de faire des focus sur de nouveaux personnages et acteurs, et ils sont extra.
Sans vouloir faire offense aux autres, je m’attarde deux secondes sur Jung Hae-in. Je le savais bon acteur, ce n’est donc pas une surprise de le voir exceller à l’écran. J’ai encore une fois été bluffée par la façon dont il est capable de lancer des regards qui disent tant de choses. Je pense en particulier à l’épisode 1, où tout ce qu’il ne dit pas – à part son nom qu’il scande à chaque fois qu’on s’adresse à lui – il le crie par les yeux.
L’épisode 6 est également particulièrement intense, surtout sur la fin.

La question du service militaire

La Corée du sud est un pays en guerre. De par nos contrées, nous sommes peu au courant de la chose. Pour faire court, après la fin de la 2nde guerre mondiale, les choses ont dégénéré en Corée, et le pays s’est retrouvé coupé en deux, avec grosso modo le Nord soutenu par l’URSS et le Sud soutenu par les USA.
En 1950, la Corée du Nord envahit la Corée du Sud. La guerre dure 3 ans, mais ne se termine pas. En 1953, il y a un cessez le feu, et c’est tout. Depuis, la situation en est restée là. Les deux Corée sont donc toujours en guerre, et le service militaire obligatoire est un sujet brûlant sur place, à cause de la nécessité de défendre le pays si le Nord attaque à nouveau.

Actuellement, tout homme coréen valide doit obligatoirement effectuer un service d’environ deux ans. La question du service féminin fait de temps en temps surface dans les médias.

La hiérarchie

Dans un pays où la question de la hiérarchie est très importante dans les relations interpersonnelles, que ce soit en raison de l’âge des personnes, de leur puissance professionnelle ou de l’assise de leur fortune, tout est sujet à se positionner les uns par rapport aux autres. Cette question de hiérarchie est ici amplifiée par l’univers militaire.
Dans le vase clos de la structure militaire, la hiérarchie peut être prétexte pour certains à écraser leurs subalternes et les plus faibles. Allant bien au-delà de la question de l’autorité, c’est le harcèlement qui prend le pas.

Le harcèlement

C’est hélas un problème qui n’est pas mineur en Corée. Le sujet surgit régulièrement sur le net, à cause par exemple de personnes se plaignant d’avoir été harcelées par telle ou telle célébrité durant leur scolarité, ou de cas dans le milieu professionnel.
Le harcèlement est dans ce drama terriblement violent. Deserter pursuit n’est pas le genre à montrer directement certaines images, mais on en voit assez pour faire le lien avec les humiliations à répétition, les douleurs de certaines situations, la pression morale intense que subissent certains soldats.

Le silence

En France nous connaissons la « Grande muette », dans laquelle tout se règle en interne. Apparemment en Corée c’est pareil, le linge se lave en famille, à l’armée comme ailleurs, à l’armée plus qu’ailleurs.
Non seulement tout le monde se tait, pour un tas de mauvaises raisons (il faut obéir à sa hiérarchie, c’est normal d’être élevé à la dure pour devenir un soldat, se plaindre ne sert à rien personne n’en tiendra compte…), mais en plus les obsédés de la promotion ont tout intérêt à passer sous silence toute bavure pour avoir leurs galons supplémentaires.

Les raisons de la désertion

Durant ces 6 courts épisodes, D.P. dépeint différents soldats et leurs situations. Comme dit précédemment, les acteurs sont vraiment excellents et nous emportent avec leurs personnages. Les images, les lieux de tournage et la réalisation sont parfaits pour donner la bonne couleur aux situations.
On voit et on comprend parfaitement les situations de chacun des protagonistes. Que l’on valide ou non leurs choix, on nous donne les clés pour les comprendre.

Un peu de légèreté

Un traitement humoristique et un peu plus léger du sujet se fait grâce au tandem désaccordé entre le caporal Han Ho-yul et le soldat An Jun-ho.
Le caporal est plus âgé que An Jun-ho et est sensé être plus responsable. Mais dans les faits il a surtout envie de vivre tranquillement et n’a rien contre le fait de s’arranger un peu avec ce qu’on attend de lui.
An Jun-ho est trop sérieux pour son âge. Il essaie d’être droit et de ne pas se laisser affecter par ce qui l’entoure, de rester impassible. Mais il manque parfois de souplesse.
Comme dans la vraie vie, personne n’est parfait.

Après avoir regardé Deserter pursuit, vous n’aurez certainement pas envie de faire l’armée, et encore moins d’y envoyer vos fils. Ou alors vous êtes étranges pour moi.

Acteurs:

soldat An Jun-ho: Jung Hae-in 정해인
caporal Han Ho-yul: Koo Kyo-hwan 구교환
sergent Park Bum-gu: Kim Sung-kyun 김성균
capitaine Lim Ji-sup: Son Seok-koo 손석구
Jung Hyun-min : Lee Jun-young 이준영
Ryu Yi-kang: Hong Kyung 홍경
Jo Seok-bong: Cho Hyun-chul 조현철
Hwang Jang-soo: Shin Seung-ho 신승호
corporal Park Sung-woo : Go Kyung-pyo 고경표
Yong-ok: Won Ji-an원지안

Plus de Deserter Pursuit sur le net:

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en.wikipedia.org/wiki/D.P._(TV_series)
Sa page sur IMDB (en coréen): https://www.imdb.com/title/tt13024974/

Article The Korea Times: Jung Hae-in to portray young private in Netflix’s ‘D.P.’
Article Koreaboo: Is « D.P. » Realistic? Here’s What Korean Men Think About The K-Drama’s Portrayal Of Military Service
Article Soompi: Jung Hae In Talks About The Success And Realism Of “D.P.”, Plans For A Second Season, And More
Article The Korea Times: [INTERVIEW] ‘D.P.’ actor Koo Kyo-hwan speaks about prolific career

| holyhaein – Instagram

Interview

Behind the scenes

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *