Crash landing on you

Crash landing on you 사랑의 불시착

2019-2020

Le pitch:

Yoon Se-ri, une riche héritière et femme d’affaires sud-coréenne se retrouve accidentellement en Corée du Nord à cause d’une tornade alors qu’elle faisait du parapente.
Elle tombe littéralement sur le capitaine Ri Jeong-hyuk, qui finit par vouloir l’aider à rentrer chez elle, plutôt que la livrer à la sécurité intérieure.
Pendant ce temps, les frères de Yoon Se-ri, qui se battent pour savoir qui assurera la succession de leur père, se frottent les mains de sa mystérieuse disparition et espèrent en profiter.

Mes remarques subjectives, avec spoilers:

Quel kiff cette série! C’est une très belle romance nord/sud, toute en tension, avec des regards qui s’effleurent, des gros méchants, des traitres, des jaloux, des combats. Et surtout un couple Hyun Bin/ Son Ye-jin parfait, délicat et juste dans son interprétation.

Au début, on nous montre une héroïne sûre d’elle, gâtée, hautaine, toujours la bouche ouverte, et très énervante. Et puis petit à petit, même si elle garde ses manières autoritaires, elle apprend à s’adapter aux autres, à les comprendre, les apprécier, et finit par devenir leur amie. Les gens simples l’humanisent et lui réapprennent la vie.

Le héros lui n’a pas besoin de beaucoup de mots pour faire passer ses sentiments à l’image. Dans sa façon de se poser en protecteur, de se mettre à tourner autour de l’héroïne comme autour de sa planète, on voit graduellement s’installer les sentiments que lui-même ne s’avoue pas encore, raide et bloqué dans sa gangue de principes. C’est mignon et triste à la fois de voir ces deux êtres passer leur temps à se repousser en douceur pour des questions totalement étrangères à l’amour qu’ils développent l’un pour l’autre.

Un tour en Corée du Nord

J’imagine que le background « Corée du Nord » est un sujet très sensible et parlant pour les Sud-coréens, et qu’ils voient et comprennent plus de choses que nous dans les images qui sont montrées, qu’ils ont plus de références et de clés de décryptage. Mais déjà de notre côté de la lorgnette c’est très intéressant, un peu comme une plongée dans un documentaire; j’espère/ je pense qu’ils ont fait au mieux pour coller à la réalité.

Hyun Bin le magnifique

On aime le rapprochement qui se fait de manière tranquille entre Ri Jeong-hyuk et Yoon Se-ri. C’est très léger, par petites attentions, et ça monte tout en douceur.
Hyun Bin, qui joue le capitaine Ri Jeong-hyuk, est tout simplement magistral. Non mais vous avez vu ses regards?!! Comment elle fait la fille pour ne pas être en arrêt cardiaque à chaque fois qu’il la regarde? Cette douceur, cette tendresse… Ah moi je suis en PLS. Quel acteur!
Pourtant ce n’était pas gagné, j’avais déjà vu les 3 premier épisodes de Memories of the Alhambra, avec ce même Hyun Bin, et… mouais bof, la magie n’avait pas opéré. Mais dans Crash landing on you, bwa, je suis sous le charme dès le début, j’avais tellement envie que ce couple finisse par être heureux!

L’inévitable scène de douche des drama romantiques est cette fois-ci une presque-scène, avec juste un Kim Jung-hyun mouillé, une serviette autour des reins. Comment?? Ce n’est pas le beau gosse d’acteur principal qui s’y colle? Vous croyez que Hyun Bin a refusé? Ha ha, brave garçon!

Un super panel de rôles secondaires

L’épisode 3 voit l’arrivée de la vilaine fiancée imposée. Les scénaristes ont tout fait pour que d’emblée on ne l’aime pas, entre sa façon d’être hautaine, le mariage arrangé, et le fait qu’on nous la présente après qu’on se soit attaché aux deux autres protagonistes, c’était du tout cuit, on allait la détester. Au final, même si elle est obstinée, elle est moins vicieuse que d’autres héroïnes de séries. En plus, les scénaristes ne l’ont pas épargnée, et à la fin on a vraiment mal pour elle.

En fil rouge la fortune de Yoon Se-ri et l’héritage de son père, avec une famille qui se déchire autour de l’argent et du pouvoir, hermétique à l’amour et émotionnellement malheureuse. Les frères de Yoon Se-ri et leurs épouses respectives, c’est quelque chose!

La thématique de la destinée, chère aux Coréens, est très présente dans cette série, et revient tout du long. Ah c’est bon, n’en faites pas des tonnes, on a compris qu’ils étaient faits l’un pour l’autre!

Des scènes d’action émaillent tout le scénario et nous tiennent en haleine, permettant que toute l’histoire ne tourne pas uniquement autour de la romance. C’est vraiment bien!
A la fin on a droit à des scènes déchirantes. J’ai tellement trempé le mouchoir! Au secours, je déteste ça!

On aime:

– Toutes la première partie en Corée du Nord, bien plus intéressante au niveau du scénario que la partie en Corée du Sud.
– Les femmes du village. Le groupe s’impose à Yoon Se-ri jusqu’à l’intégrer. Les actrices sont super chouettes.
– Gu Seung-joo, le flamboyant escroc.
– L’éleveur de tomates.
– Le groupe des soldats sous les ordres du capitaine Ri. Ils sont super extra, on les adooooore! Une ola spéciale pour eux, cœur avec les doigts. Archi-attachants, aux personnalités diverses, on finit par les voir comme d’adorables peluches ou un groupe de chiots remuants. Ils occupent une place importante dans le déroulé de l’histoire et les scènes avec eux sont toujours un plaisir, aussi bien au Nord qu’au Sud. C’est leur groupe qui porte le mieux la seconde partie de l’action, c’est tellement marrant et adorable de leur voir aborder avec surprise leurs préjugés sur les gens du Sud.

La fin

J’ai eu plus de mal avec la conclusion de l’histoire d’amour entre Ri Jeong-hyuk et Yoon Se-ri. Peut-on vraiment être un couple heureux et épanoui quand on se voit 15 jours par an?
Les 350 autres jours de l’année me laissent un goût amer. J’en aurais voulu plus pour eux. Suis-je trop gourmande?
Personnellement, je pourrais tout à fait voir en pointillés un ami que j’adore et qui habite loin; je pourrais vivre pleinement et dans la joie ces quelques jours partagés. Mais en amour? Argh, achevez-moi.

Ceci n’enlevant rien à cette merveilleuse histoire d’amour, j’écoute l’OST et j’ai déjà envie de revoir ces si belles images. Cet amour est profond, touchant, il atteint une forme de plénitude.

Acteurs

Ri Jeong-hyuk: Hyun Bin 현빈
Yoon Se-ri: Son Ye-jin 손예진
Gu Seung-joon / Alberto Gu: Kim Jung-hyun 김정현
Seo Dan: Seo Ji-hye 서지혜

Partager

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *