Bossam: steal the fate 보쌈-운명을 훔치다

(Last Updated On: 22 août 2021)

Bossam: steal the fate est un drama de 2021 en 20 épisodes.

Le pitch:

Pour gagner quelques sous, Ba-wu et son complice Chun-bae enlèvent des veuves pour le compte d’hommes qui veulent les épouser en secondes noces.
La princesse Hwa-in est veuve depuis 3 ans et plus ou moins recluse chez son beau-père.
Un soir, par erreur, Ba-wu se trompe de veuve et enlève la princesse Hwa-in.

Mes remarques, avec spoilers:

Un vraiment bon drama historique, avec les inévitables luttes de pouvoir et trahisons, des amitiés fortes, une touche d’humour, et une petite romance.

Le personnages principal

Ba-wu n’est pas toujours gentil, surtout au début. Cela fait longtemps qu’il survit comme il le peut, et assurer leur subsistance à son fils et lui est sa priorité. Même s’il peut se montrer généreux et de grand cœur, leur survie prime. Tout comme il adore son fils, parfois le traite avec rudesse. Il oscille ainsi entre le gentil gars et le rustre.
Après sa rencontre avec Hwa-il, il glisse tout doucement vers la voie de la gentillesse.
Ba-wu est un personnage positif qui s’élève de sa situation difficile, traverses des difficultés mais se bat pour ceux qu’il aime et pour un avenir meilleur.
On adore retrouver Jung Il-woo dans un drama historique, et il arrive à porter la moustache sans avoir l’air ridicule.

Le second lead

J’ai vraiment beaucoup aimé Yi Dae-yeob, l’amoureux depuis toujours. On est un peu désolé dès le départ de comprendre qu’il est est second lead.
Quels que soient les événements, il reste du côté de la princesse Hwa-in. Il est tout le temps gentil avec elle et ne veut que son bien. Il la laisse même rester avec Ba-wu alors que cela lui brise le cœur. Du coup on ne comprend pas bien pourquoi il l’a laissée épouser son frère alors que leur attachement à l’époque était réciproque.
Petit à petit, on nous amène à comprendre qu’un secret lourd de conséquences l’entoure. La conclusion pour ce personnage est la seule du drama qui ne me convienne pas.

Les pères

Le père et le beau-père de la princesse Hwa-in sont aussi infects l’un que l’autre: celui qui veut tuer sa belle-fille pour éviter les problèmes causés par sa disparition, celui qui veut aussi que cela arrive pour se débarrasser d’un conseiller trop puissant devenu gênant. Chacun négocie avec sa conscience en arguant que c’est pour le bien de la nation.
Le roi a pour sa fille un amour couard; il passe son temps à la trahir tout en pleurant parce qu’il le fait.
Je ne sais pas qui du pleutre ou du vrai sans cœur est le pire, car au moins le méchant ne cache pas sa vraie nature et on sait qu’il faut s’en méfier.

Les puissants

Le pouvoir, la puissance, l’argent, la position sociale, autant de leviers pour pousser à toutes sortes d’actes de malfaisance. Quelle que soit la faction qui cherche à prendre le pouvoir, c’est bonnet blanc et blanc bonnet, aucune n’hésitant sur les enlèvements, les meurtres ou la corruption pour atteindre ses objectifs.

Le second couple

Chun-bae commence par avoir le rôle du bouffon, d’amuseur de la galerie. C’est lui qui a les mauvaises idées et il passe son temps à se faire frapper par la dame de cour Jo.
Mais il se révèle un ami plus que fidèle et quelqu’un sur lequel on peut s’appuyer.
La dame de cour Jo est super rigolote, je l’ai beaucoup appréciée. Son tandem d’affection un peu rugueuse avec Chun-bae en fait des personnages pourvoyeurs de bonne humeur.

La bromance

Les relations compliquées entre les familles de Ba-wu et de Yi Dae-yeob, suite à l’assassinat pour trahison du grand-père et des oncles de Ba-wu entraîne des désirs de vengeance.
Tout au long du drama, on voit cette relation d’amour/haine qui les attache, suscité tantôt par les histoire familiales, tantôt par la présence entre eux de Hwa-in. J’ai passé mon temps à espérer qu’ils deviennent de supers amis. Cela s’est en quelque sorte fait, mais la conclusion est trop triste.

La fille est vierge

Ah, cet archétype paternaliste de la femme vierge et pure. Dites, il aurait été où le problème si elle avait été vraiment veuve après avoir connu une vie maritale? Alors? C’est quoi le point d’intérêt d’en faire une veuve vierge? En quoi une veuve aurait moins de valeur qu’une vierge? Il est puceau Ba-wu? Non? Et ça ne dérange personne?
Le seul moment intéressant et marrant de ce point du scénario, c’est la réaction de Hwa-il face au livre érotique. Mais la dame de cour n’est pas non plus en reste d’ébahissements.

La princesse

Hwa-in est un peu en stress pour son 1er enlèvement, mais sinon elle reste calme en toutes circonstances. Résistante et capable d’adaptation, elle absorbe ce monde qu’elle ne connaissait pas dans ses prisons dorées, et fait tout pour s’y intégrer.
L’actrice Kwon Yu-ri arrive à faire passer beaucoup d’émotions dans son personnage plutôt impassible.

La romance

Elle est un peu légère à mon goût, car il n’y a pas vraiment d’élans passionnés entre les deux protagonistes, ni de baisers enflammés. J’imagine que le scénario a cherché à rester calé sur la ligne historique, mais j’aurais aimé par exemple qu’ils se tiennent au moins plus souvent la main.
Malgré cette forme de manque que j’ai ressenti, la romance fonctionne très bien. Tout passe par les regards et on ressent vraiment l’attachement très fort qui lie Ba-wu et Hwa-in. Ils y a ces élans sans même qu’ils se touchent qui rend leur romance très réussie. Du coup, chaque frôlement de mains et chaque accolade deviennent des moments forts.

Il y a pas mal de scènes de combat et de course poursuite durant tout le drama qui mettent bien de l’action, d’autant plus que les sabres et les robes qui virevoltent ajoutent au plaisir visuel.
Les décors, les costumes et le vocabulaire « dépaysent » agréablement et achèvent de nous plonger dans l’ambiance.

Acteurs:

Ba-wu/Kim Dae-seok: Jung Il-woo 정일우
Princesse Hwa-in: Kwon Yu-ri 권유리
Yi Dae-yeob: Shin Hyun-soo 신현수
Cha-dol: Ko Dong-ha 고동하
Chun-bae: Lee Jun-hyeok 이준혁
la dame de cour Jo: Shin Dong-mi 신동미
le roi : Kim Tae-woo 김태우
le beau-père de la princesse Hwa-in: Lee Jae-yong 이재용

Plus de Bossam: steal the fate sur le net:

Sa page sur Wikipedia (en anglais): https://en.wikipedia.org/wiki/Bossam:_Steal_the_Fate
Sa page sur MBN  (en coréen): https://www.mbn.co.kr/vod/programMain/861
Ses vidéos sur Youtube MBN drama : https://www.youtube.com/channel/UCLqecwv-NjFSJ4gNwUunhTA

Interview

Behind the scenes

OST

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *