Abyss - TvN

Abyss 어비스

(Last Updated On: 12 décembre 2020)

Abyss 어비스

Abyss, drama de 2019 en 16 épisodes

Le pitch

Un mec riche, gentil et super moche est amoureux d’une procureure super belle, qui bien évidemment ne veut rien savoir de lui.
Par ailleurs il est fiancé à une arnaqueuse qui en veut à son pognon, mais le plaque d’un coup.
Le mec riche meurt par accident interstellaire, ou à peu près. Contrits, les extra-terrestres qui l’ont tué le ressuscitent, mais sous sa forme vraie, celle de son cœur. Du coup le mec moche devient super beau. En cadeau, il a aussi une boule qui peut aussi ressusciter les gens, mais sans sa notice.

La procureure super belle meurt assassinée par un tueur en série, qui se fait tuer par un père vengeur.
Le mec super-moche-devenu-super-beau ressuscite le tueur et sa belle. Tous ont changé d’apparence.
La police enquête sur les meurtres, la procureure morte enquête, le moche-devenu-beau se colle à elle et enquête, l’arnaqueuse ressurgit, meurt et ressuscite…

Mes remarques, avec spoilers

Ok, pitché comme ça, le scénario a l’air un peu barré et alambiqué. Mais promis, en fait c’est bien foutu, bien organisé, pas si fou fou, et on suit facilement. Si ça démarre un peu lentement, ne vous inquiétez pas, après ça roule bien, j’ai vraiment accroché.

Le moche-devenu-beau

Ahn Hyo-seop qui doit jouer un type dont la caractéristique première est d’être beau, pas de souci, ça matche. Au début il est un peu énervant car il s’accroche à son arnaqueuse malgré ce qu’elle lui a fait, mais finalement on comprend que c’est juste un vrai gentil incapable de laisser sur le bord de la route une personne en détresse.
Regarder Ahn Hyo-seop sur 16 épisodes, c’est pas une désolation. Franchement, comparé à l’air un peu con qu’il affichait dans Still 17, visuellement il y a un sacré gap.

La procureure

J’aime bien Park Bo-young. Pour ce rôle, elle est une personne carrée, rationnelle, froide, qui gère sa mort comme sa vie, avec ordre, raison et obstination.
Elle est un peu risque-tout, d’ailleurs elle en meurt plusieurs fois. Heureusement, elle a été livrée avec la carte résurrection.

La progéniture du tueur

Oh Yeong-cheol n’est jamais en manque d’aides et de seconds couteaux, qu’ils le veuillent ou par la contrainte. Il n’hésite pas non plus à s’en débarrasser de façon définitive lorsqu’ils ont fini de lui servir.
Je n’ai pas réussi à m’attacher à Jang Hee-jin. On a beau nous sortir les violons sur son enfance malheureuse et sur son amour pour sa mère, mon petit cœur ne s’est pas décidé à l’apprécier; je crois que je suis restée sur ses impressions premières et que je ne lui ai pas fait confiance. Je ne l’aime pas, dernier épisode compris.
Seo Ji-Uk est plus intéressant comme personnage. Je me suis interrogée sur le moment de sa vie où il avait vrillé pour de bon. Qu’est-ce qui l’avait poussé au meurtre, ce type « bien sous tous rapports » qui avait eu une seconde chance? L’acteur Kwon Soo-hyun fait un très beau travail.

Une enquête

Je me suis demandée comment ils allaient faire durer l’histoire, car on connaît rapidement le coupable et tout semble se dénouer assez vite. Mais au niveau du scénario, il n’y a jamais de manque d’idées pour les rebondissements. Entre les nouveaux personnages, les anciens qui réapparaissent, les ressuscités, les motifs cachés soudain mis à jour, on ne piétine pas pendant cette enquête.
L’enquêteur principal Park Dong-cheol mène bien son jeu.

Une romance

La relation entre Go Se-yeon et Cha Min est plutôt mignonne. Leur façon de se titiller, de se chamailler, de tout le temps se chercher les rend attachants. Et une fois qu’ils se sont déclarés, ils sont très soudés, même si Go Se-yeon, à son habitude, se montre plus froide, du moins de l’extérieur. Bon le coup du « En fait elle l’aimait déjà quand il était moche »… mouais.

La finale

Sérieux, cette habitude fréquente dans les dramas de faire soudain à la fin un break de 2 ou 3 ans entre les héros amoureux, parce que monsieur/madame veut partir étudier à l’étranger/créer son entreprise/élever des amibes en milieu hostile, ça ma fatigue. Je ne vois pas bien l’intérêt. Je ne peux qu’imaginer qu’il s’agit là, de manière induite, de dire que le couple amoureux survit au temps et à la distance. Mouais mouais.
Dans Abyss, le scénario se surpasse dans le grand n’importe quoi à ce niveau-là. Je trouve que le break n’apporte rien à l’histoire, et la raison invoquée est de l’ordre de l’absurde amené à son paroxysme. Et soudain, pif paf pouf, baguette boule magique, et retour du héros. Pfff. Nawak. Ce sera mon plus gros reproche à ce drama.

Pour moi un très bon divertissement un peu choupinou mais plein de rebondissements, d’action et de love love love.

© Netflix

Acteurs

Go Se-yeon: Park Bo-young 박보영
Cha Min: Ahn Hyo-seop 안효섭
Oh Yeong-cheol: Lee Sung-jae 이성재
Park Dong-cheol (le détective): Lee Si-eon 이시언
Jang Hee-jin (l’arnaqueuse): Han So-hee 한소희
Seo Ji-Uk (le procureur): Kwon Soo-hyun 권수현

Plus d’Abyss sur le net

Sa page Wikipedia (en anglais): https://bit.ly/2UwxY1J
Sa page sur TvN (en coréen): https://bit.ly/2H5xmgs

Interview

Abyss, Park Bo-young, Ahn Hyo-seop

Behind the scenes

구슬이들 심장뿌셔! 지구뿌셔! Behind the scenes
Behind the scenes – 땀 닦아주는 예쁜 언니 박보영

OST

수란 (SURAN), 쿠기 (Coogie) – Into The Abyss | Abyss OST Part 1
Abyss – OST part 2 – 김필 (Kim Feel) – Fallin
Kim Bo Hyung (김보형) – Stay | Abyss OST Part.3

About the author

Esther JULES
https://nuitscoreennes.estherjules.fr/a-propos/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *